Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Y a-t-il abus de position dominante ou autres indélicatesses concurrentielles ? 50 procureurs américains ont décidé d’ouvrir le capot de Google pour le savoir.

« Comme pour l’enquête sur Facebook que nous menons, nous utiliserons tous les outils dont nous disposons pour nous assurer que la vérité sera révélée » indique Letittia James

Selon la procureure de New York, ces investigations viseront le secteur des télécommunications et celui de la recherche en ligne, mais également les éventuelles atteintes aux droits des consommateurs et bien sûr aux règles concurrentielles. 

Ken Paxton, procureur du Texas, chapeaute cette coalition. Pour ce dernier, « les pratiques commerciales de Google pourraient avoir compromis le choix des consommateurs, étouffé l'innovation, violé la vie privée des utilisateurs et offrir à l’entreprise un contrôle sur les flux et la dissémination de l'information en ligne ». 


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief