Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Ce n'est pas la première fois que le réseau social se lance dans ce genre d'opérations. En janvier dernier, Techcrunch révélait que Facebook avait payé des adolescents pour les espionner, en violation des règles de l'App Store. Pris la main dans le pot de confiture, le réseau social avait vite fait demi-tour.

Il revient aujourd'hui avec Study. Le principe reste le même : le laisser vous épier sur votre smartphone, en échange d'une « rémunération ». Les personnes (majeures) intéressées devront remplir un formulaire et donner leur consentement. Facebook promet d'être transparent sur les données qui seront récoltées.

« Nous recueillons le minimum d'informations nécessaire pour nous aider à construire de meilleurs produits », affirme le réseau social sur son cheval blanc. Dans le lot : les applications installées, le temps passé sur chacune d'entre elles, le lieu, le téléphone et le type de réseau utilisé, etc.

Aucun mot de passe, nom d'utilisateur, photo, vidéo ou message n'est récupéré. Les informations récoltées ne seront pas revendues à des tiers ni utilisées pour de la publicité ciblée. Pour commencer, Study est disponible aux États-Unis et en Inde. L'ouverture à d'autres pays est prévue.

Rappelons enfin que Facebook devrait prochainement lancer sa propre cryptomonnaie : Libra. Selon certaines sources reprises par TechCrunch, la date prévue est le 18 juin.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief