Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

La Federal Trade Commission adresse une salve de mises en demeure à des dizaines de sites. Tous proposent des solutions soi-disant miracles pour prévenir ou soigner une infection au Covid-19. 50 sites sont ciblés, qui s’ajoutent aux 120 entreprises ou individus déjà alertés ces dernières semaines. 

La FTC dénonce notamment les vertus prétendues « des médicaments à base de plantes chinoises, de la musicothérapie, de l'ozonothérapie et des "boucliers" censés stimuler le système immunitaire en protégeant le porteur des champs électromagnétiques ». Les destinataires doivent cesser immédiatement ces offres et notifier dans les 48 heures à la commission les mesures mises en œuvre, sous peine de poursuites. 

L’agence indépendante de protection des consommateurs rappelle au passage qu’ « il n'existe actuellement aucune preuve scientifique que ces produits ou services peuvent traiter ou guérir le Covid-19 ». En France, de nouveaux leviers d’actions sont en passe d’être votés dans le cadre d’un projet de loi. 

La DGCCRF pourra ainsi demander le blocage ou le déréférencement des sites d’arnaques en ligne. Le gouvernement cible en particulier ceux « se présentant comme des pharmacies commercialisant des équipements de protection contre le coronavirus ou des tests de dépistage, avec une très forte probabilité de non-livraison ».


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief