Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Vendredi, l'ADLC rendait son verdict dans la saisine d'office qu'elle avait ouverte pour « s'assurer du respect des engagements pris par Altice France, lors du rachat de SFR, concernant la cession du réseau DSL de Completel » à Kosc. La réponse est claire : « aucun élément ne permet de caractériser le non-respect par Altice France de ses engagements ».

Les Échos ajoutent que La Caisse des Dépôts a finalement décidé de ne pas injecter d'argent supplémentaire dans Kosc, qui en aurait pourtant bien besoin pour finir de payer le rachat de Completel à SFR (il resterait 15 millions d'euros selon nos confrères) : « Le contentieux avec SFR fait peser un risque financier très grand sur Kosc. Nous avons vu la situation se tendre et pensions que la décision de l'ADLC serait défavorable à Kosc. Il nous fallait agir en investisseur avisé », explique-t-elle à nos confrères.

La banque Rotschild aurait été mandatée par Kosc à la recherche d'investisseurs en urgence, ou bien d'un rachat le cas échéant, toujours selon nos confrères.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief