Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Google et YouTube devront verser 170 millions de dollars pour violation présumée de la législation sur les données personnelles des enfants. Elles auraient violé la COPPA ou Children's Online Privacy Protection Rule.

La Fedéral Trade Commission (FTC) et le procureur de New York ont officialisé cette décision, déjà sortie dans la presse

Pour mémoire, ces entités sont accusées d’avoir aspiré des données d’enfants de moins de 13 ans sans le consentement des parents, ni leur information préalable. Deux piliers de ce texte. 

« YouTube a gagné des millions de dollars en utilisant des identifiants, communément appelés cookies, pour diffuser des annonces ciblées aux téléspectateurs de chaînes consacrées aux enfants ». 

Toujours selon la plainte, les propriétaires des chaînes en cause auraient opté pour la monétisation de leur flux en autorisant YouTube à diffuser des publicités ciblées. Des opérations nourries par la stratégie commerciale de la plateforme. Cependant, par la nature de ces contenus, ils auraient dû se conformer à la loi COPPA.  

L’amende transactionnelle de 170 millions de dollars, négociée dans le cadre d’un règlement amiable, doit encore être validée par le ministère de la Justice. 

Selon la numéro un de YouTube, Susan Wojcicki indique plusieurs changements sont à venir dans les quatre prochains mois.  Ainsi, « nous traiterons les données de quiconque regarde le contenu pour enfants sur YouTube comme provenant d'un enfant, quel que soit l'âge de l'utilisateur ». La plateforme promet de minimiser davantage les traitements de données. 


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief