Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

C'est dans une newsletter envoyée à ses utilisateurs, que la plateforme de replay du service public a annoncé la nouvelle. « Vos données seront désormais gérées exclusivement par le groupe France Télévisions » ce, afin de « mieux sécuriser et protéger vos données personnelles [et] renforcer la confidentialité de vos données lorsque vous utilisez nos services ».

C'est également une manière d'éviter de partager ces informations qui peuvent être utilisées à des fin de ciblage (publicitaire ou non) avec ces plateformes américaines.

Pour le reste, le site web de la plateforme France.tv affiche toujours 10 à 20 requêtes tierces (repérées via Kimetrak) et une cinquantaine de cookies déposés. Si aucune trace de GAFAM ne semble présente, on a droit à un message sur le consentement qui ne sonne pas très RGPD

« Pour France Télévisions, le respect de votre vie privée est une priorité. En poursuivant votre navigation sur ce site de France Télévisions, vous acceptez l’utilisation de cookies et traceurs servant à mesurer l’audience, à personnaliser votre expérience et vous consentez à recevoir de la publicité et des offres adaptées à votre profil. »

Pour exprimer ses choix, l'utilisateur est renvoyé sur un élément où tout est accepté par défaut, permettant de refuser trois finalités distinctes : l'analyse d'audience, la personnalisation des contenus et les éventuels partages sur les réseaux sociaux.  Ce module est également accessible par ici.

Suite à cette décision, il sera intéressant de voir si France Télévisions, continue ou non ses divers partenariats avec des plateformes américaines. En mai dernier, elle vantait ainsi Quiz ton bac, présentée comme « une application conversationnelle lancée […] avec Google et Amazon, accessible sur les enceintes connectées et sur smartphone, pour réviser le Bac, sans oublier toute l’offre vidéo, gratuite et qualitative proposée par France tv éducation ».

En juillet, le « premier groupe audiovisuel français » annonçait un nouveau partenariat avec Google lui permettant de « franchir une nouvelle étape dans sa stratégie de distribution, destinée à constamment renforcer l’accessibilité de ses contenus à tous les publics et à chacun en particulier ».

On apprenait alors que les programmes du groupe devenaient « accessibles à la voix sur les appareils connectés compatibles avec l'Assistant Google dont le tout dernier de la gamme de Google, le Nest Hub. Les utilisateurs ayant un écran connecté compatible avec la technologie Google Cast pourront aussi profiter de cette nouvelle fonctionnalité ». 


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief