Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Selon un article de Wired sur certaines découvertes de Kaspersky, certains pirates se servent d’invitations à Google Agenda pour simuler des demandes paraissant légitimes.  

Ces demandes se basent sur une capacité du service activée par défaut pour simplifier la vie des utilisateurs : toute source externe peut placer un évènement dans le calendrier de l’utilisateur.

Problème, ces évènements peuvent déclencher des notifications, dont le contenu peut être trompeur. Des utilisateurs ont ainsi observé des évènements dont ils ne savaient rien, suivis d’invitations à répondre à un questionnaire, avec lien et formulaire réclamant informations personnelles et financières.

Les notifications portent souvent des noms « attrayants », tout du moins pour qui ne se méfie pas instantanément d’une nouvelle paraissant trop belle pour être vraie. Par exemple, « Vous avez reçu une récompense » ou « Un transfert de fonds a été fait en votre nom ».

Google a été averti du problème et indique que tout est actuellement fait pour enquêter sur l’origine de ces attaques. L’éditeur rappelle qu’une fonction permet de signaler un spam sur tout évènement suspect.

Dans les options d’Agenda, on peut en outre s’assurer de garder la pleine maîtrise des invitations. Dans le premier écran par exemple, la liste déroulante « Ajouter automatiquement les invitations » peut être réglée sur « Non, n’afficher que les invitations auxquelles j’ai répondu ». Par défaut, le service affiche également les évènements refusés. Il suffit de décocher la case idoine.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief