Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Fin octobre, Microsoft remportait le fameux contrat Joint Enterprise Defense Infrastructure de 10 milliards de dollars. Amazon avait rapidement contre-attaqué en accusant Donald Trump.

Elle veut désormais faire témoigner le président et son secrétaire à la Défense, Mark Esper : « Pour que l’opinion publique garde sa confiance dans le système des marchés publics, il convient qu’une enquête soit faite, tout particulièrement à la lumière de l’ordre donné par le président Trump de nuire à Amazon », explique un porte-parole d’Amazon à Reuters.

Il n’en reste pas là : « Le président a plusieurs fois démontré qu’il entendait se servir de sa position de président et de commandant en chef pour interférer dans la prise de décisions, notamment en matière de marchés publics fédéraux, pour faire valoir ses intérêts. La question qui se pose est celle de savoir si le président des États-Unis peut être autorisé à utiliser le budget du département de la Défense à des fins personnelles et politiques ».


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief