Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Google déploie depuis peu sa nouvelle version du service Contacts. Ceux qui avaient déjà activé la Preview verront surtout une évolution de type Material Theming, Contacts étant passé à la même moulinette que Gmail, Agenda et Drive (ou One). L’application Android en bénéficiait aussi déjà.

Au cours des prochains mois, cette migration va s’accélérer. Au printemps prochain, la nouvelle mouture sera la seule pour tous, mettant à la retraite l’ancienne version, qui a fait son temps. Après tout, la révision des contacts a commencé en 2015 et restait depuis sous forme de Preview.

Cette transition obligatoire se fera également en entreprise pour les comptes G Suite, mais par étapes. Le 28 novembre, les administrateurs verront dans leur console une nouvelle option, pour choisir ce que les utilisateurs voient par défaut, l’ancienne ou la nouvelle interface.

Le 15 janvier, l’option disparaîtra et les nouveaux Contacts seront imposés sur les domaines. Enfin, le 12 février, l’ancienne version sera définitivement supprimée et tout le monde sera mis au pas. Le changement ne devrait cependant pas trop brusquer les utilisateurs, l’essence du service restant la même.

On aurait cependant aimé que Google fasse un petit effort graphique, car le Material Theming peut sembler particulièrement vide, surtout quand la couleur d’accentuation est un bleu piscine. La police retenue paraît étrange et manque de lisibilité. Le bouton de création de contact n’est quant à lui plus flottant, mais gros et fixe en haut de la colonne.

Les nouveaux Contacts vont peut-être gagner en efficacité, mais leur interface est bien fade.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief

Le fabricant vient d'officialiser son nouveau smartphone Super AMOLED de 6,39" (2 340 x 1 080 pixels), avec lecteur d'empreintes digitales sous l'écran.

Il dispose d'une caméra de 16 Mpixels en façade, « cachée » dans un tiroir amovible. Trois capteurs sont également présents à l'arrière : 48 Mpixels, (configurable en 12 Mpixels pour récupérer plus de lumière), 13 Mpixels en très grand-angle et enfin 5 Mpixels.

À l'intérieur, un SoC Snapdragon 710 de Qualcomm, une série qui n'a pour l'instant pas réussi à percer outre mesure. La charge rapide, un port USB Type-C et Android 9 Pie avec une surcouche maison complètent l'ensemble. Le détail est disponible par ici.

Il n'est pour le moment disponible qu'en Chine, avec 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage pour 3 598 yuans, soit 471 euros avec une conversion simple.

Instagram s’est associé à PayPal pour proposer en bêta une nouvelle fonction baptisée Instagram Checkout. Disponible uniquement aux États-Unis, elle veut simplifier l’acte d’achat, les utilisateurs cliquant régulièrement sur les produits proposés.

Adidas, Anastasia Beverly Hills, Balmain, Burberry, ColourPop, Dior, Huda Beauty, H&M, KKW Beauty, Kylie Cosmetics, MAC Cosmetics, Michael Kors, NARS, Nike, NYX Cosmetics, Oscar de la Renta, Outdoor Voices, Ouai Hair, Prada, Revolve, Uniqlo, Warby Parker et Zara : les marques sont nombreuses à avoir répondu présentes pour la phase de test.

Le partenariat a un double avantage pour ses promoteurs. D’abord, fluidifier l’achat en supprimant les zones de friction. Ensuite, pour enchainer plusieurs achats sans avoir à valider à chaque fois ses coordonnées, puisque PayPal assurera le lien à chaque fois.

Les cartes Visa, Mastercard, American Express et Discover sont acceptées, de même que le compte PayPal lui-même. Chaque commande sera accompagnée d’un écran de suivi pour en vérifier le statut et la date de livraison estimée. Les commandes pourront être annulées ou retournées.

Le service sera progressivement déployé outre-Atlantique dans les semaines qui viennent. Les marques intéressées devront elles aussi attendre que la phase de test soit terminée. Aucune information n’a été donnée pour les autres marchés.

Depuis hier, il remplace donc Nathalie Mesny « qui a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière et de s’investir dans de nouveaux projets ».

Le revendeur explique qu'il « apportera son expérience du e-commerce acquise pendant quatre ans chez Amazon à la tête de la division des produits culturels ». Sur LinkedIn, Hugues Pitre précise qu'il encadrait les équipes en charge du marketing, des relations fournisseurs et achats, de la logistique amont et de la gestion des stocks.

Nos confrères de LSA expliquent que ce changement à la tête de Rue du Commerce n'est que la partie visible de l'iceberg depuis qu'Amélie Oudéa-Castera est responsable e-commerce chez Carrefour, qui a racheté Rue du Commerce et Top Achat.

« David Schwarz, qui pilotait les acquisitions de start-up d'e-commerce et leur développement [...] serait remplacé par son bras droit Éric Fuchs ». Marc Boulangé, ancien directeur des données des Mousquetaires prendrait en charge le numérique Carrefour. Enfin, Caroline Puechoultres, ancienne directrice marketing et stratégie Intermarché, devient directive stratégie clients chez Carrefour Market.

Le réseau social de Facebook permet désormais de réserver et payer ses billets directement en conversant avec l'assistant OUIbot, sans quitter la conversation. Pour en profiter, il faut par contre d'être « connecté à son compte client avec une carte de paiement enregistrée ».

Comme l'a repéré VentureBeat, la messagerie instantanée améliore son fil de conversation en vous permettant de citer et répondre à un message en particulier ; bien pratique pour les conversations de groupe. Elle rattrape en fait son retard sur d'autres services comme WhatsApp (qui appartient à Facebook).

Ainsi, en plus des emojis, vous avez désormais une option permettant d'ajouter un commentaire lorsque vous restez appuyé sur un message. Cette fonctionnalité est en cours de déploiement.

Plantronics et Polycom  (qui appartiennent au même groupe) ont fusionné cette semaine pour devenir Poly. Aujourd'hui, le fabricant annonce quelques nouveautés, principalement destinées aux professionnels :