Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Ursula von der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission européenne, a dévoilé hier la composition de sa nouvelle équipe.

Margrethe Vestager, qui a notamment ferraillé contre Google ces dernières années en tant que commissaire à la concurrence, conserve son poste. Celui-ci englobe désormais le numérique, puisque la Danoise se voit confier un portefeuille intitulé « Une Europe adaptée à l’ère du numérique ».

L’intéressée, également promue « vice-présidente exécutive » de la commission, devra travailler sur un plan européen en matière d’intelligence artificielle, sur la taxation des géants du numérique, ainsi que sur un « Digital Services Act » ciblant tout particulièrement les plateformes (voir sa lettre de mission).

Certains dossiers pourraient être menés de concert avec la Française Sylvie Goulard, appelée à devenir commissaire en charge du marché intérieur.

Avant d’être définitives, ces nominations devront encore être confirmées par le Parlement européen – ce qui est parfois loin d’être une formalité.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief