Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

OneDrive et SharePoint vont recevoir dans les prochains mois plusieurs nouvelles fonctionnalités de type « IA ». La plupart sont très orientées entreprise, mais le grand public pourrait y voir quelques bénéfices.

Par exemple, les fichiers audio et vidéo (320 formats reconnus selon l’éditeur) pourront générer automatiquement des transcriptions texte des paroles prononcées. Pratique dans les structures qui souhaitent obtenir rapidement un rapport de réunion enregistrée, ou la transcription d’une interview sur dictaphone.

Le service pourra également être utilisé pour publier ensuite une vidéo accompagnée de ses textes dans la colonne de droite, avec des avantages en matière d’accessibilité.

La recherche va également recevoir d’importantes améliorations. À grands renforts d’algorithmes, les images et vidéos stockées par l’utilisateur vont être analysées pour générer automatiquement tout un lot de labels. Lancer des recherches devrait donc fournir de meilleurs résultats. Rien de neuf cependant ici, Apple et Google appliquent cette technique depuis un moment déjà.

Les recommandations de fichiers seront aussi une grosse nouveauté vers la fin de l’année. Via le Graph maison, OneDrive et Office.com pourront vous recommander des fichiers, selon les documents déjà travaillés, les personnes impliquées, la fréquence de travail, les partages, etc. Chaque fichier aura également une carte résumant les informations les plus importantes.

Les partages n’éviteront pas les recommandations. Dès la fin des réunions, les photos prises, les vidéos enregistrées, les présentations PowerPoint affichées et autres seront repérées par le service. Il proposera alors de les partager avec les personnes qui étaient présentes.

Enfin, les capacités déjà disponibles pour le texte avec les règles DLP (data loss prevention) et les recherches eDiscovery seront étendues aux images, fichiers audio et vidéo stockés dans OneDrive et Sharepoint.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief

La bêta de Fedora 30 ne sortira pas comme prévu demain. La nouvelle date envisagée est le 2 avril, si tout se passe bien, comme le rapporte Phoronix.

À la source du problème, un bug particulièrement bloquant dans la version Arm du système, qui l’empêche d’avoir une navigateur installé à cause de soucis spécifiques liés à Firefox.

Les développeurs prévoient donc de passer sur Epiphany pour contourner le problème. Seulement voilà, cette « dérivation » n’était pas prête au moment de valider la bêta.

Espérons que Fedora 30 n’accumulera pas trop de retard, la mouture précédente étant sortie plusieurs semaines après la date initialement envisagée.

Le premier vol de Falcon Heavy s'est déroulé il y a plus d'un an maintenant. La fusée est pour rappel composée d'un premier étage renforcé avec deux boosters supplémentaires, en fait eux aussi des premiers étages de Falcon 9.

Elon Musk en profitait pour assurer le buzz en envoyant dans l'espace son roadster. Dans tous les cas, la mission était un succès pour SpaceX. Depuis, on attendait la suite.

Selon nos confrères de CNBC, le prochain lancement pourrait avoir lieu à partir du 7 avril. La mission s'appellerait Arabsat 6A et aurait pour but de placer en orbite des satellites pour l'Arabie Saoudite. SpaceX n'a pour le moment pas confirmé ou infirmé.

Alors que la bêta publique se fait toujours attendre, une version interne de développement du nouvel Edge est en ballade sur la toile.

La version est estampillée 75, contre 44 pour la mouture la plus récente, actuellement dans la version 1903 de Windows 10.

Malgré le bond, cette version est essentiellement un Chrome avec une surcouche de Microsoft. Le travail est manifestement loin d’être terminé, puisqu’elle n’embarque presque aucune spécificité d’Edge, comme les annotations sur les pages ou Application Guard.

Nous reviendrons dans la journée sur cette préversion, mais avec les pincettes de rigueur, tant le navigateur semble très incomplet en l’état. En outre, méfiance sur le téléchargement, puisque l’installeur provient d’une source tierce.

Le changement sera actif le 31 mars, juste avant la fermeture d'Inbox. Il est la conséquence d'une nouvelle API annoncée par Google en octobre dernier.

« Cette modification signifie que tous les déclencheurs Gmail et l’action Créer un brouillon seront supprimés d’IFTTT », explique le service. Par contre, après échange avec les équipes de Google, les actions Envoyer un email et Envoyez un email à vous-même resteront disponibles.

Selon IFTTT, les modifications apportées par Google imposent une refonte en profondeur de la manière dont Gmail est intégré. Cela aurait demandé beaucoup de ressources pour au final une expérience utilisateur dégradée.

« Nous entretenons depuis longtemps de bonnes relations avec Google et soutenons leurs efforts pour améliorer la sécurité, même si cela est une déception pour certains », affirme IFTTT.