Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

La semaine dernière se tenait la Minecon Earth 2018. Mojang y a étalé les nouveautés à venir pour Minecraft, ainsi qu’un nouveau, réutilisant le moteur de ce dernier : Minecraft Dungeons.

Dungeons se veut une ode aux « dungeons crawlers », qui consistaient à arpenter de longs labyrinthes truffés de monstres pour en ramener moult richesses.

On ne sait pas encore grand-chose de ce jeu d’aventure, encore moins sa date de sortie. Tout juste apprend-on qu’il est réalisé depuis un moment par une petite équipe en Suède. On connaît au moins le principe : jouer seul ou en équipe (4 maximum ?) pour libérer les villageois et tuer l’Arch-Illager.

Une vidéo a été mise en ligne pour illustrer le concept, que l’on comprend très vite. Il s’agira manifestement d’un jeu à part. Les plus attentifs auront remarqué les shaders que Mojang avait annoncés pour Minecraft, via le pack Super Duper Graphics, toujours indisponible.

On a également appris que la prochaine mise à jour de Minecraft (le jeu original cette fois) se nommera « Village and pillage ». De nombreux nouveaux villageois feront leur apparition, leur apparence s’adaptant au biome.

Certains seront équipés d’une nouvelle arme : l’arbalète. Les joueurs pourront également la fabriquer. De nouveaux enchantements feront leur apparition, comme recharge rapide ou tirs multiples.

Ces armes seront utiles pour défendre les villages, attaqués par des pilleurs et leurs bêtes. Le type de récompense qui pourrait échoir aux joueurs est encore inconnu. Nous ne savons pas non plus si les villages seront plus simples à trouver, car ils restent des structures rares dans le jeu.

La prochaine version contiendra plusieurs autres nouveautés. Le bambou fera ainsi son apparition comme matériau de construction. Il sera principalement utilisé pour un « craft » que les joueurs réclamaient depuis des années : les échafaudages. On pourra trouver des pandas dans les forêts de bambous, mais on ne sait pas s’ils seront agressifs.

Les développeurs auront bientôt – et enfin – accès à l’API Scripting, promise de longue date. Elle permettra d’inclure des scripts dans les packs de ressources afin de faire survenir plus facilement des évènements.

Enfin, Mojang avait mis aux voix un choix de biome pour rénovation. La taïga a gagné, elle sera donc retravaillée en priorité, avec de nouveaux éléments de décors et des animaux. La savane et le désert viendront ensuite.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief

Le service de streaming musical a lancé, fin décembre, une application proposant jusqu’à 30 000 stations, sans publicité supplémentaire. Pour le moment uniquement outre-Manche.

Elle est utilisable sans inscription et, Deezer oblige, permet d’identifier directement les morceaux écoutés. Les chansons aussi présentes dans le catalogue de Deezer peuvent être sauvegardées dans les favoris, à condition de disposer d’un compte.

Après une mise à jour 4.0.3 discrète il y a peu, Free vient de diffuser cette nouvelle mouture qui a cette fois droit à une note de version.

On y apprend que des correctifs ont été mis en place, notamment pour le mode bridge, le VPN ou l'agrégation xDSL/4G. Les utilisateurs rencontraient également des problèmes avec les produits Philips Hue ou Somfy, qui devraient désormais faire partie du passé.

On note surtout que le support du Wi-Fi sur des blocs de 160 MHz (relevé lors de notre analyse du Server de la Freebox Delta) est désormais fonctionnel. Il devrait donc être possible d'atteindre 1 Gb/s en Wi-Fi.

Nous avions aussi rencontré des soucis avec le RAID de HDD de 2 To, Free nous ayant confirmé qu'un problème était à régler de son côté. C'est le cas avec la version 4.0.4 nous a précisé l'équipe hier, ce que nous avons pu confirmer.

Reste que Freebox OS a encore besoin d'évoluer pour permettre de profiter au mieux du nouveau Server, des éléments d'aide étant encore tagués 3.0, quand d'autres éléments ne fonctionnent pas encore ou mal.

Les développeurs semblent cependant avancer vite, et on peut espérer que ces problèmes seront vite oubliés.

L’éditeur avait prévenu, c’est maintenant chose faite dans la branche de développement 19H1 disponible via le programme Windows Insider. Désormais, le champ de recherche ne s’occupe que de ça, tandis que la fonction Cortana est accessible depuis une icône juste à droite.

Microsoft assure que cette séparation permettra de se concentrer sur la meilleure expérience utilisateur possible pour chacune des deux fonctions. Elle correspond surtout à une volonté de repositionner Cortana en assistant de productivité, plutôt que comme simple assistant vocal. L’éditeur semble penser que la bataille est déjà gagnée par Alexa, Google Assistant et Siri.

Cette nouvelle 18317 inclut d’autres améliorations, dont un processus séparé pour le menu Démarrer, qui gagnera donc en fiabilité. La fonction était jusqu’ici présente dans ShellExperienceHost.exe. Microsoft dit avoir observé pendant ses tests des gains substantiels, notamment en matière de réactivité.

La gestion des polices est également simplifiée dans les nouveaux Paramètres. Les nouvelles peuvent ainsi s’ajouter par glisser/déposer depuis l’Explorateur ou le bureau. L’installation se fait par utilisateur, sans élévation de privilèges. Un bouton spécifique permet au contraire de rendre la police disponible pour les autres comptes de la machine.

Rappelons que la branche 19H1 actuelle doit mener à la prochaine mise à jour majeure de Windows 10. Si Microsoft garde son rythme et sa nomenclature, elle devrait être finalisée en mars pour une distribution en avril, et s’appeler April 2019 Update. On espère que l’éditeur aura résolu ses soucis de qualité, après une année 2018 bien difficile.

L'annonce a été faite par le spécialiste Troy Hunt sur son blog. Il explique que plus de 12 000 fichiers pour un poids total de 87 Go étaient accessibles sur MEGA.

Il a identifié près de 2,7 milliards lignes contenant des adresses email et des mots de passe, pour environ 1,1 milliard de combinaisons uniques. Ils proviennent de centaines de fuites de données différentes, certaines remontant à près de 20 ans.

Dans le détail, le chercheur décompte plus de 772 millions d'adresses email uniques et 21 millions de mots de passe différents. Bien évidemment, toutes ses informations ont été intégrées dans le service Have I Been Pwned permettant de savoir si son adresse email ressort dans des fuites de données.

Sachez enfin que Collection #1 est le nom de la fuite donnée par Troy Hunt.

Selon le Wall Street Journal, des procureurs fédéraux américains prépareraient une enquête criminelle contre Huawei, pour le vol de secrets commerciaux. Ils incluraient les technologies de tests robotisés de téléphones de l’opérateur T-Mobile. L’affaire provient d’un procès au civil à Seattle concernant l’opérateur.

Contacté par le WSJ, Huawei affirme que le conflit avec T-Mobile est réglé depuis 2017, le jury ayant déterminé qu’il n’y avait pas eu de dommage ou de volonté de nuire.

L’équipementier télécom chinois est accusé de contribuer à la fois à un espionnage des Américains pour la Chine et de voler des secrets d’entreprises. Les États-Unis tentent de l’écarter du marché depuis plusieurs années, le présentant comme un risque pour la sécurité nationale.

Il y a quelques jours, la société a licencié un employé, accusé d’espionnage en Pologne.