Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

L’opérateur explique que le principe est le même que pour les abonnements mobiles avec smartphone. Dans le cas présent, la télévision sera obligatoirement une Smart TV 2020 (référence TU8005) de Samsung, en 43", 55" ou 65".

On manque par contre cruellement d'informations, tant sur l’aspect financier que sur les conditions exactes de cette offre. La marque au carré rouge ne donne qu’un exemple : « associé à l’offre SFR Fibre Power sous réserve d’un engagement de 24 mois, le modèle 43’’ (108cm), d’une valeur de 599 euros TTC (prix conseillé), est accessible au tarif de 1 euro à l’achat + 8 euros par mois pendant 24 mois grâce à la facilité de paiement ».

La TV UE43TU8005 revient ainsi à 193 euros au bout des deux ans, au lieu de 600 euros chez les revendeurs, mais le tarif du forfait Fibre Power associé n’est pas précisé, ni si les différentes remises habituellement consenties (première année, changement d'opérateur, etc) seront cumulables. De même pour l'évolution du prix des différentes TV selon les forfaits.

SFR annonce au passage des « Bonus TV », exclusivement réservés aux clients Box + TV. Le FAI range dans cette case le « prix attractif pour une TV dernière génération », « la livraison premium dans la pièce de son choix », l’option Multi TV et un « disque dur numérique d’une capacité de 300 heures ». Là encore, aucune précision sur les conditions.

Actuellement, SFR Fibre Power (sans TV) est à 25 euros par mois pendant un an, puis 45 euros par mois ensuite, avec un engagement d’un an seulement. Est-ce que ce sera toujours le cas d'ici le 9 juin, date de commercialisation de l’offre pour les nouveaux clients (« au cours de l’été » pour les anciens) ?

Il sera également intéressant de voir si une telle solution est utilisée en « rétention » de clients sur le départ. L'engagement de deux ans permettant de réduire le « churn », bête noire des opérateurs.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief