Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Nouvelle série de nouveautés pour Visual Studio Code, dont la version 1.29 se concentre sur des améliorations du quotidien.

En témoigne la recherche multiligne, qui permet de trouver des expressions régulières réparties sur plusieurs lignes. Le cœur de la fonction repose sur un autre outil open source, ripgrep, Microsoft n’ayant pas réinventé la roue. Plusieurs options sont disponibles, dont l’affichage du numéro de ligne dans le code pour chaque résultat.

Quelques changements également pour le Mac, avec notamment le support du mode sombre de macOS Mojave. Avec le nouveau système, certaines parties de l’éditeur restaient affichées en version claire, provoquant des contrastes pénibles.

En outre, le mode plein écran a une nouvelle option pour rester en mode maximisé, mais sans créer un bureau virtuel, comme le fait par défaut macOS dès que l’on clique sur le bouton vert d’une fenêtre (dans la plupart des applications).

Visual Studio Code 1.29 autorise en outre les consoles de débogage multiples. Quand le processus est lancé sur plusieurs sessions, leurs sorties s’affichent donc sur des consoles différentes. Notez que les guides fournis par l’éditeur sur le débogage accueillent de nouveaux venus pour PHP, Python et Ruby on Rails.

La recherche de références d’une variable ou d’une fonction gagne également en souplesse, avec l’affichage des résultats dans une colonne latérale dédiée. Les opérations de tris s’en trouvent facilitées.

La nouvelle mouture fournit une longue liste d’autres petites améliorations, consultable sur l’annonce officielle. Par exemple, les nouvelles icônes de fichiers selon les types de projets, introduites avec Visual Studio Code 1.28, sont maintenant disponibles en petite taille, pour ceux qui préfèrent notamment travailler en vues liste ou détails.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief

Les deux agences spatiales sont partenaires sur cette étude réalisée en Allemagne dans l'Envihab.

Les participants vont devoir rester allongés sur un lit incliné avec la tête à 6° sous l'horizontal pour simuler un voyage dans l'espace. Ils passeront de temps en temps dans une centrifugeuse à bras court afin de « recréer la gravité » et renvoyer du sang vers les jambes. L'expérience devrait durer 60 jours.

But de l'opération : préparer des voyages de longue durée dans l'espace. Pour rappel, les astronautes dans la Station spatiale internationale passent actuellement jusqu'à 2h30 par jour à faire de l'exercice physique, avec une alimentation strictement contrôlée.

Le 12 mars, le porte-container italien prenait feu au large des côtes françaises. Il a ensuite sombré avec sa cargaison, entraînant une marée noire. À l'heure actuelle, « du fuel s’écoule toujours du navire qui gît maintenant à une profondeur d’environ 4500 m », explique l'ESA.

Le 19 mars, « Sentinelle 1 a acquis cette image radar de la marée noire, la grande zone sombre au centre de l’image, qui s’étire sur environ 50 km. Les plus petits points blancs représentent des navires, probablement ceux qui participent aux opérations de nettoyage », ajoute l'agence spatiale européenne.  

Vous êtes plutôt Vi(m) ou Emacs ? La nouvelle ne vous intéressera sans doute pas. Mais si vous êtes utilisateur de cet éditeur pour terminal, les quelques nouveautés annoncées pourraient retenir votre attention.

Car bien qu'il s'agisse d'un changement de numéro de version majeur, il n'y a pas de grand chamboulement, si ce n'est le défilement doux (une ligne à la fois) par défaut, et quelques changements dans les paramètres et raccourcis.

Comptez tout de même plus de 300 retouches depuis la mouture 3.2 sortie en novembre dernier.

Elle est animée par un SoC avec huit cœurs, 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage, le tout articulé autour d'Android 9.0 Pie avec « une interface dédiée ».

« Les joueurs doivent juste s'asseoir autour de la table, à 2 ou plus, pour entamer une partie, qu’il s’agisse d’un jeu de plateau, de cartes, de rôle, etc. », explique le fabricant.

La Play Tab sera disponible à la rentrée des classes pour 249 euros.

La bêta de Fedora 30 ne sortira pas comme prévu demain. La nouvelle date envisagée est le 2 avril, si tout se passe bien, comme le rapporte Phoronix.

À la source du problème, un bug particulièrement bloquant dans la version Arm du système, qui l’empêche d’avoir une navigateur installé à cause de soucis spécifiques liés à Firefox.

Les développeurs prévoient donc de passer sur Epiphany pour contourner le problème. Seulement voilà, cette « dérivation » n’était pas prête au moment de valider la bêta.

Espérons que Fedora 30 n’accumulera pas trop de retard, la mouture précédente étant sortie plusieurs semaines après la date initialement envisagée.