Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Robert Heaton explique dans un billet de blog sa découverte. Tout commence lorsqu’il installe sa tablette graphique sur un nouvel ordinateur et que le logiciel lui demande d’accepter sa politique de confidentialité.

Alors qu’il allait cliquer sur Accepter sans autre forme de procès, il se demande pourquoi « un appareil qui est essentiellement une souris » en a besoin ? Il y apprend que Google Analytics est utilisée par Wacom, pour récupérer « des données agrégées d'utilisation, des informations de session technique et des informations sur votre matériel », sans plus de précisions.

Robert Heaton détaille ensuite comment il est parti à la recherche des données envoyées par Wacom, notamment en utilisant Wireshark. Il découvre alors que la société envoie de nombreuses informations, dont la liste des applications lancées et les heures correspondantes.

Pour le moment, Wacom se contente de répondre sur Twitter qu'il est possible de désactiver ce pistage via ses paramètres de confidentialité. Une position déjà adoptée par d'autres, qui n'a pas toujours été d'une grande efficacité face à la grogne des utilisateurs.


Chargement des commentaires
À découvrir dans #LeBrief