Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Lancée en 2004 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cette journée est l'occasion de rappeler l'importance du don du sang, « quel que soit votre groupe sanguin », rappelle l'établissement français du sang (EFS).

À cette occasion, plusieurs manifestations sont organisées un peu partout dans le monde. L'EFS lance sa campagne Ambassadonneur, tandis que Facebook indique des emplacements en Inde au Pakistan et au Bangladesh où vous pouvez donner votre sang. Pour la France, l'EFS propose une carte des lieux de collecte.

L'établissement français du sang relance aussi son opération #MissingType dont le principe est de faire disparaître les lettres A, B et O (des trois groupes sanguins) pour faire parler du don du sang.

« de n_mbreux p_rten_ires n_us _nt déj_ rej_int en régi_n ! V_us _ussi, f_ites p_rler de v_us _utrement en supprim_nt les lettres A,B,O de v_s pr_fils ! » peut-on lire sur Twitter. Le but étant de reconstituer les stocks avant l'été.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés explique que « des sociétés profitent de l’entrée en vigueur de ce règlement pour opérer du démarchage auprès des professionnels (entreprises, administrations, associations), parfois de manière agressive, afin de vendre un service d’assistance à la mise en conformité au RGPD ».

Afin de se prémunir de ce genre de pratiques commerciales trompeuses, la CNIL et la DGCCRF émettent deux recommandations principales : vérifier l’identité des entreprises démarcheuses et la nature des services proposés.

Le fabricant avait annoncé officiellement ses nouveaux switchs lors du Computex de Taipei. Ils sont intégrés dans une nouvelle gamme de produits, désormais en précommande.

Le Vulcan 80 avec un rétroéclairage des touches en bleu s'affiche ainsi à 129,90 euros, le Vulcan 100 AIMO avec des LED RGB sur 16,8 millions de couleurs à 149,90 euros, et enfin le Vulcan 120 AIMO avec un repose-poignet en plus pour 159,90 euros.

La disponibilité est annoncée pour le mois d'août.

La société a découvert le pot aux roses lors d'un contrôle de ses systèmes. La brèche a évidemment été colmatée et la sécurité renforcée, mais les pirates ont pu consulter des données.

« Il y a eu une tentative de compromettre 5,9 millions de cartes bancaires dans l'un des systèmes de traitement des magasins Currys PC World et Dixons Travel », reconnaît la société. 5,8 millions d'entre elles disposent d'une puce et d'un code PIN. Les données récoltées par les pirates ne contiennent pas le PIN et le code CVV.

Par contre, 105 000 cartes de paiements émises en dehors de l'Union européenne et ne disposant pas d'une puce ou d'un code PIN ont également été compromises. Dixons Carphone affirme ne disposer pour le moment d'aucune preuve indiquant une utilisation frauduleuse, mais les sociétés émettrices des cartes ont été prévenues par mesure de précaution.

Dans le même temps, des pirates ont pu consulter 1,2 million d'enregistrements contenant des noms, prénoms, adresses et e-mails des clients. « Nous n'avons aucune preuve que cette information a quitté nos systèmes ou a entraîné une fraude à ce stade » ajoute la société, précisant qu'elle prend contact avec les personnes concernées.

Hier, lors d'un événement à San Francisco, Mozilla a révélé une application de navigation web à la voix, plutôt qu'au clavier, souris ou écran tactile, révèle Cnet. Les commandes pourraient ressembler à « Hey Scout, lis-moi l'article sur les ours polaires ».

Le projet en est à ses balbutiements, selon Mozilla, qui ne l'a présenté qu'en interne. Selon nos confrères, les buts affichés seraient bien de redonner de la pertinence à Firefox, en pleine perte de vitesse, et améliorer l'accessibilité du web.

La marque « haut de gamme » d'Orange ne fait pas souvent parler d'elle. Mais elle devrait faire aujourd'hui une annonce relative à la sécurisation des échanges et la protection des données.

Elle a donné rendez-vous à ses adeptes ce 14 juin pour en savoir plus, lors d'un évènement en partenariat avec Orange Cyberdéfense. Nous devrions donc découvrir tous les détails de ce nouveau service dans la journée.

Les audiences personnalisées sont un service proposé par de nombreuses plateformes qui misent sur la publicité et les annonceurs pour se financer.

Pour faire simple, il s'agit de proposer à des tiers d'amener leurs données afin d'adresser aux utilisateurs des messages adaptés. Souvent, notamment sur les réseaux sociaux, cela prend la forme d'adresses email ou d'empreintes d'adresse emails, permettant un recoupement.

Mais comment s'assurer que les internautes ont donné leur accord pour ce transfert ? Avec l'entrée en vigueur du RGPD, et le régime de coresponsabilité, Facebook a décidé d'être un peu plus carré sur la question.

Dès le 2 juillet, lorsqu'un annonceur importera une liste dans le cadre des audiences personnalisées, il devra indiquer comment elle a été collectée. De plus, les utilisateurs seront informés dans les détails de la publicité qu'ils sont ciblés suite à l'envoi d'une liste.

Lorsqu'un partage des données est effectué avec une agence tierce, l'annonceur devra également donner son accord explicite et indiquer qu'il a la permission des personnes concernées.

Dans tous les cas pour Facebook le message est clair : « en cas de problème, vous serez désigné comme responsable, nous vous aurons prévenu ». La seule question que l'on peut se poser, c'est pourquoi tout cela n'avait pas été fait avant.

Ce nouveau modèle reprend les grandes lignes de son prédécesseur, avec quelques ajustements : le rétroéclairage est plus prononcé, notamment avec le logo Corsair RGB, certaines touches sont texturées...

Plusieurs switchs Cherry MX sont au choix : Silent, Blue, Brown, Speed ou Red. Le rétroéclairage est évidemment compatible avec le logiciel iCUE du fabricant.

Le clavier est en précommande pour 169,99 euros, avec une disponibilité prévue pour le 22 juin. Le K70 RGB MK.2 se place juste au niveau du K70 RGB, qu'il devrait certainement remplacer.

C'est du moins ce qu'aurait affirmé la société d'Elon Musk à nos confrères de CNBC. La société devrait ainsi construire un tunnel entre l'aéroport international O’Hare et le Block 37 de Chicago.

Le système de transport devrait atteindre les 240 km/h avec 8 ou 16 passagers à bord, et ainsi relier les deux points en 12 minutes seulement, contre généralement 40 minutes avec les transports en commun.

Ce projet serait entièrement financé par Boring Company, sans aucune subvention des contribuables selon The Verge.

La société, qui a fait du blocage de publicité son activité principale (en se positionnant comme péage pour les gros acteurs), a décidé de surfer sur la vague « fake news ».

Ainsi, elle annonce TrustedNews, une initiative en partenariat avec Metacert, permettant de catégoriser les sites selon le type de contenu proposé et un code couleur. Elle prend la forme d'une extension Chrome, qui n'est pas sans rappeler le Decodex du Monde.

Ainsi, l'internaute sera informé lorsqu'un site est jugé de confiance, satirique, biaisé, ayant une tendance au clickbait, etc. Le service se présente comme « impartial » et ne repose pas sur un serveur central qui renvoie les informations en fonction des sites que vous visitez. Il récupère plutôt une liste qu'il utilise ensuite pour assurer le fonctionnement de l'extension.

Il faut donc se fier au jugement de MetaCert, même si l'équipe indique qu'un retour des utilisateurs est possible et qu'il sera pris en compte. D'autres sources d'information pourraient être prises en compte à l'avenir.

Le service ne fonctionne pour le moment que pour des sites en anglais, précise l'équipe. Côté modèle économique, Eyeo déclare qu'il s'agit d'un projet interne, qu'elle a décidé de rendre public. Rien d'autre n'est évoqué.

Le groupe britannique, derrière l'architecture de puces du même nom, acquiert la société spécialisée dans la connectivité de l'Internet des objets.

Stream fournit une plateforme pour objets connectés, de leur mise sur le réseau à leurs mises à jour, en unifiant la gestion de l'ensemble de l'appareil, peu importe le lieu ou le réseau. La technologie sera intégrée à la Mbed IoT Device Management Platform d'ARM.

Depuis maintenant près de deux ans, Plex propose des fonctions de magnétoscope numérique (DVR). Aujourd'hui, la plateforme ajoute une grille des programmes, une fonctionnalité demandée par les utilisateurs, selon l'éditeur.

Elle est accessible via le site web de Plex, ainsi que sur les applications, à condition que vous ayez un abonnement Pass (payant). De plus amples informations sont disponibles par ici.

Le fabricant déclare que ses moniteurs disposent de fines bordures sur les côtés et le dessus, avec un rayon de courbure de 1500R pour le modèle de 23,6 pouces et de 1800R pour ceux de 27 et 32 pouces.

Ils disposent tous d'une dalle VA (1080p), sont compatibles FreeSync et affichent un taux de rafraîchissement de 144 Hz. La connectique comprend des entrées HDMI 1.4, DisplayPort 1.2 et VGA. Une sortie casque est également présente.

Des fonctionnalités logicielles pensées pour les joueurs sont de la partie : AOC Game Color qui « modifie la saturation des couleurs pour améliorer les niveaux de gris et les détails de l’image » et la possibilité d'afficher un viseur au centre de l'écran.

Les modèles de 23,6 pouces et 27 pouces disposent d'un pied réglable en hauteur (130 mm) et pivotable à l'horizontale (+/- 35°), mais pas celui de 32 pouces, dommage. Les C24G1 (23,6 pouces) et C27G1 (27 pouces) seront disponibles en juillet pour respectivement 199 euros et 249 euros, contre août et 299 euros pour le C32G1 de 32 pouces.

La décision, datée du 8 juin et révélée par Capital, concerne une vieille offre de l'opérateur historique. En 2000, il lançait un service résidence secondaire, permettant de suspendre une ligne inutilisée, pour un coût limité.

Problème pour SFR : dans le cadre de la vente en gros à l'accès au service téléphonique (VGAST), la redevance payée à Orange n'était pas suspendue, l'empêchant de fournir une offre similaire. En 2012, il attaque Orange devant le tribunal de commerce de Paris, pour abus de position dominante.

Après un tour des juridictions, l'opérateur historique est désormais condamné à verser 52,9 millions d'euros à SFR, qui n'obtient (par contre) pas la reconnaissance d'un abus de position dominante.

Le feuilleton commence en décembre dernier lorsque Disney annonce le rachat d'actifs de la 21 Century Fox pour 52,4 milliards de dollars.

Début mai, des rumeurs faisaient état d'une possible surenchère de Comcast. C'est désormais confirmé par le câblo-opérateur en personne. Il propose 35 dollars par action, soit un total de 65 milliards de dollars en cash, correspondant à « une prime d'environ 19 % par rapport à l'offre Disney ».

« Notre proposition n'est pas soumise à une condition de financement. Nous avons reçu des lettres très confiantes de Bank of America Merrill Lynch et Wells Fargo » ajoute Comcast. Ce dernier détaille ensuite les conditions qu'il est prêt à accepter, notamment des frais de 2,5 milliards de dollars si la vente devait être bloquée par les autorités.

L'offre arrive juste après le feu vert des autorités pour la fusion entre Time Warner et AT&T, qui était une condition sine qua non pour que Comcast lance son offre.

Le fabricant, présent depuis peu en France, renouvelle sa gamme de smartphones Redmi avec les 6 et 6A, qui ne sont pour le moment disponibles qu'en Chine.

Les deux sont relativement proches avec un écran de 5,45 pouces et une définition de 1 440 x 720 pixels. Le Redmi 6 est animé par un SoC Helio P22 (huit cœurs) avec 3 ou 4 Go de mémoire vive, contre un A22 (quatre coeurs) avec 2 Go pour la version plus accessible 6A.

Le Redmi 6 dispose de deux capteurs de 12 et 5 Mpx à l'arrière, contre un seul de 13 Mpx pour le 6A. Dans les deux cas, la caméra avant affiche 5 Mpx. Les smartphones seront livrés avec MIUI 9 (Android 8.1).

Le Redmi 6A est vendu 599 yuans en Chine (80 euros avec une simple conversion), contre 799 yuans (106 euros) pour le Redmi 6 avec 3 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage, et 999 yuans (133 euros) pour la version 4/64 Go.

Toujours en Chine, Xiaomi lance sous sa marque Mijia un stabilisateur (gimbal) sur trois axes pour smartphone. Il en propose déjà un, mais uniquement pour ses caméras.

Le stabilisateur intègre une batterie de 5 000 mAh pouvait servir à recharger le smartphone. Comme l'indique Phone Radar, ce nouveau produit n'est pour le moment disponible qu'en Chine, pour 599 yuans, soit 80 euros avec une conversion bête et méchante.

Il y a deux ans, Google Traduction passait aux réseaux de neurones pour améliorer la qualité de ses traductions. Le but étant de traduire les phrases entières plutôt que des mots.

Désormais, l'application Traduction sur Android et iOS peut profiter de cette fonctionnalité, même en mode hors ligne. Google ne détaille pas le fonctionnement interne et précise simplement qu'il faut mettre à jour les fichiers de langue pour le mode hors ligne. Ils pèsent entre 35 et 45 Mo par langue ajoute Google.

Des exemples de traductions d'une phrase en français vers l'anglais sont disponibles ici, avec une comparaison entre l'ancienne méthode, la nouvelle en mode hors ligne sur smartphone et sur le web.

Le rover est sur la planète Mars depuis maintenant plus de 14 ans et continuait jusqu'à récemment d'arpenter la planète rouge, alors que sa mission initiale ne devait durer que quelques mois.

Problème, une tempête de sable secoue actuellement une bonne partie de Mars. Elle obscurcit le ciel et recouvre les panneaux solaires du rover de poussière, le privant d'énergie solaire indispensable à sa survie.

Il dispose certes de batteries, mais celles-ci accusent leur âge et rien ne dit qu'elles tiendront le coup suffisamment longtemps. En effet, le robot a besoin d'énergie même lorsqu'il est en veille, notamment pour se réchauffer.

Comme l'explique Engadget, l'équipe en charge du robot n'arrive plus à établir le contact et pense que les batteries ont atteint un niveau critique. Il faut maintenant attendre la fin de cette tempête géante pour en savoir davantage sur l'état de santé du robot,mais certains scientifiques sont pessimistes.

Depuis octobre 2017, Kaspersky est sur le grill après la révélation de fuite de données de la NSA, qui serait passée par l'un de ses produits. Les soupçons de collusion entre l'éditeur et les autorités russes ont repris en force, amenant de vigoureux démentis.

À la mi-mai, Kaspersky a annoncé le déplacement d'une partie de son infrastructure et de ses activités en Suisse. Des partenaires et des Etats pourront y consulter le code source de ses produits.

Pourtant, pour William Evanina, le directeur du National Counterintelligence and Security Center, cette relocalisation n'aura pas d'effet concret, selon Cyberscoop. Le patron du contre-espionnage américain déclare que sa priorité actuelle est de partager les informations sur les menaces avec les organisations concernées. Un travail de longue haleine, dans lequel le FBI a demandé à des sociétés de couper les ponts avec Kaspersky, qui tente depuis de montrer patte blanche, par tous les moyens.