Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

60 Millions de consommateurs révèle que quatre sociétés ont récemment écopé d’amendes administratives pour non-respect de la liste d’opposition Bloctel.

« La société SAS Ocealis, démarchant sous le nom commercial La Téléassistance et l’enseigne Homveil, est sanctionnée à hauteur de 75 000 €, soit l’amende maximale pour ce type d’infraction », expliquent nos confrères. L’entreprise « démarche dans le domaine de la téléassistance à domicile pour personnes âgées ».

Deux sociétés spécialisées dans la rénovation et les énergies renouvelables, Premium Energy et Oxygène, ont de leur côté été enjointes à payer 40 000 et 24 850 euros. Deevea Conseils (mutuelles santé) s’est enfin vu infliger une amende de 16 000 euros.

Le magazine de défense des consommateurs en déduit que la réglementation en vigueur s’avère bien peu dissuasive, plus d’une centaine d’amendes ayant déjà été décidées par la DGCCRF. Une situation qui n’est d’ailleurs pas près de changer, la proposition de loi renforçant les sanctions en matière de démarchage téléphonique ayant peu de chances d’être adoptée avant l’année prochaine (voir notre article).

Google permet désormais à une vingtaine de terminaux de profiter des bêtas d'Android Q, dont ses Pixels évidemment. La liste officielle est disponible par ici.

Elle comprend les ASUS ZenFone 5Z, Essential Phone, Huawei Mate 20 Pro, LG G8, Nokia 8.1, OnePlus 6T, Oppo Reno, realme 3 Pro, Sony Xperia XZ3, Tecno Spark 3 Pro, Vivo X27, Nex A et Nex S, Xiaomi Mi 9 et Mix Mix 3 5G.

Déjà disponible sur Xbox One et PC (via Origin), cet abonnement vous permet de jouer à toute une collection de jeux, d'essayer les prochains titres avant leur sortie et de profiter d'une remise sur les achats numériques dans la boutique de l'éditeur.

EA Access sera donc disponible sur le PlayStation Store à partir de cet été, pour 4,99 dollars par mois ou 29,99 dollars par an, ce qui devrait donner 3,99 et 24,99 euros dans nos contrées, exactement comme sur Xbox One.

Après les Pixel 3 (XL) en novembre, deux déclinaisons 3a et 3a XL viennent se placer dans le milieu de gamme, avec des tarifs de 399 et 479 euros.

Le premier dispose d'un écran de 5,6" de 2 220 x 1 080 pixels (18,5:9), contre 6,0" et 2 160 x 1 080 pixels pour le second (18:9). Hormis les mensurations évidemment, la seule autre différence concerne la capacité de la batterie : 3 000 mAh pour le 3a, 3 700 mAh pour le 3a XL.

Dans les deux cas, un Snapdragon 670 avec 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage sont présents. Ils partagent aussi la même partie photo : 12,2 Mpixels à l'arrière 1,4 μm) et 8 Mpxiels à l'avant (1,12 μm). Le fabricant met en avant la qualité des images, notamment grâce au mode Vision de nuit. De nombreux tests sont disponibles et semblent pour le moment confirmer les bonnes performances photo des Pixel 3a (XL).

On retrouve aussi du Wi-Fi 5, du Bluetooth 5, du NFC, la prise en charge de Galileo en plus du GPS, un port USB 2.0 Type-C et Android 9.0 Pie évidemment. Tous les détails sont disponibles par ici.

La conférence I/O était aussi l'occasion pour Google d'annoncer l'arrivée prochaine de son écran connecté avec Google Assistant Nest Hub en France à 129 euros, en précommande pour l'instant. Il dispose d'un écran LCD de 7" et propose Google Assistant. Deux micros « ultra-sensibles » sont présents sur le dessus, ainsi qu'un haut-parleur dans le socle.

Enfin, aux États-Unis, le Nest Hub Max est en approche avec un écran de 10" et une caméra Nest sur l'avant. Rien de surprenant puisque cet écran connecté avait été dévoilé par erreur début avril.

Le boîtier multimédia signé Devialet permet désormais de contrôler la musique sur Spotify depuis Alexa et de prévisualiser la vidéo dans la liste des chaînes TV, du moins si le débit le permet.

Des raccourcis pour les modes Nuit et Malentendant ont été ajoutés à la page d'accueil. Free annonce aussi une « meilleure reconnaissance du mot clé Alexa, réduisant le nombre de faux positifs ».

Quelques corrections de bugs également  sur la lecture vidéo lors du zapping ou en avance rapide dans les vidéos de VoD ou Replay, des champs de saisie inaccessibles et l'affichage de l'heure de début et fin des enregistrements. La compatibilité avec AirPlay a été améliorée.

Depuis le mois de décembre, la filiale d'Alphabet a lancé son service commercial de taxi autonome dans cette banlieue. Waymo passe la seconde et annonce un partenariat avec Lyft pour réserver une course : « Dans un premier temps, nous déploierons 10 véhicules au cours des prochains mois », explique John Krafcik, directeur général de Waymo.

Lorsqu'une voiture sera disponible et qu'un utilisateur demande un trajet pris en charge par Waymo, une option lui permettra de réserver une voiture autonome. Il s'agit pour le moment d'une première étape pour recueillir des retours utilisateurs.

Dans le sillage de la conférence Android I/O, Google a publié la bêta publique d’Android Studio 3.5. Contrairement aux versions classiques, la nouvelle mouture se concentre sur la qualité du code et la fiabilité. L’éditeur dit avoir reçu de nombreux retours sur ces points et en a conçu le Project Marble, destiné à chercher les faiblesses de Studio.

Plusieurs conséquences. Jusqu’ici, 33 fuites de mémoire ont été trouvées et colmatées. En outre, Android Studio fonctionne maintenant par défaut avec une taille de tas mémoire de 1,2 Go. L’environnement doit détecter automatiquement quand relever cette valeur, par exemple quand l’application testée en a besoin ou que la machine dispose d’une grande quantité de RAM.

D’autres améliorations de ce type sont présentes : rapports d’erreurs plus simples sur les soucis de mémoire, exceptions signalées plus tôt et sous forme agrégée, moins de blocages (freezes) pendant l’utilisation, meilleures performances de compilation, Lint deux fois plus rapide, avertissement en cas d’antivirus ralentissant Studio ou encore consommation CPU moindre pour l’émulateur.

Un nouveau bouton « Apply Changes » permet de visualiser dans l’application les changements introduits dans le code. Contrairement à Instant Run, l’APK n’est pas modifié. Les développeurs auront donc trois possibilités : lancer l’application, appliquer les changements et appliquer les changements puis redémarrer l’activité.

Studio 3.5 promet également des mises à jour plus simples, un Layout Editor plus fiable et performant, un data binding plus rapide, une liste déroulante d’appareils pour tester le déploiement, de meilleures performances pour le C++, la possibilité de déclarer plusieurs versions du NDK dans le fichier build.gradle, IntelliJ 2019.1 ainsi que la compatibilité Pixel 3a (XL).

Notez enfin qu’à compter de cette bêta, Android Studio devient compatible avec Chrome OS 75 ou ultérieur. Attention cependant, cette prise en charge ne se fait qu’avec des machines x86 assez puissantes pour cet environnement de développement.

Android Studio 3.5 se dessine comme une mouture entièrement tournée vers les performances et la fiabilité, ce dont personne ne se plaindra. L’IDE n’est que le dernier exemple en date d’un changement plus global chez les éditeurs : un rythme moins effréné de nouveautés au profit d’une base plus stable.

À quelques jours de la sortie du troisième opus (Parabellum) des aventures de l'ancien tueur à gage, une première vidéo de présentation a été mise en ligne.

Le jeu est présenté comme mélangeant « stratégie rapide et action ». John Wick Hex est développé par Mike Bithell (Thomas Was Alone et Volume), comme l'a indiqué le principal intéressé sur Twitter.

Le titre sera disponible sur les consoles, sans plus de précision, ainsi que sur les ordinateurs (PC et Mac), mais exclusivement via l'Epic Game Store au lancement.

Le spécialiste du semiconducteur Marvell va racheter Aquantia, spécialisé dans la connectivité Ethernet, à hauteur de 13,25 dollars par action, soit un total de 452 millions de dollars.

Annoncé lundi, cet accord représente une valorisation de 39 % de l’action d’Aquantia qui, à la fermeture de la bourse de New York vendredi soir, s'établissait à 9,56 dollars.

Selon Marvell, les technologies d’Aquantia devraient permettre un renforcement de l’offre pour les réseaux Multi-Gig, les véhicules autonomes et les infrastructures cloud.

Proposer des applications gratuites à travers un site tiers n'a rien de nouveau, cela a même fait le succès des sites de téléchargement doués en SEO. Mais il faut se méfier de certaines pratiques cherchant à entretenir une confusion avec le site officiel d'un logiciel.

Si le plus souvent il s'agit d'ajouter des publicités avant le téléchargement, on peut parfois avoir de mauvaises surprises. C'est ce qui semble se passer avec certains sites diffusés par une société française, comme l'a relevé un membre de Twitter.

La pratique n'est malheureusement pas nouvelle et laisse peu de recours comme, l'indique l'équipe de LibreOffice France ou ShareX. Il faut donc être vigilant, en espérant que les moteurs de recherche apprendront à mieux mettre en avant les sites d'origine.

La valse des résultats financiers continue, et c'est au tour d'Electronic Arts de présenter ceux du quatrième trimestre. Avec 1,238 milliard de dollars, les revenus sont en baisse (1,582 milliard en 2018), malgré le lancement d'Apex Legends et d'Anthem.

Les produits dématérialisés et physiques chutent tous les deux, mais la baisse des seconds est bien plus importante avec 173 millions de dollars en 2019, contre 480 millions en 2018. Le bénéfice net suit la même tendance avec 209 millions de dollars, contre 607 millions un auparavant.

Sur un an, le chiffre d'affaires est de 4,950 milliards de dollars, soit 200 millions de moins, tandis que le bénéfice est de 1,019 milliard, quasiment stable par rapport à l'année 2018 (1,043 milliards). Pour l'année fiscale 2020, Electronic Arts prévoit un chiffre d'affaires de 5,375 milliards de dollars.

Après une hausse de 7 % suite à la publication des résultats légèrement supérieurs aux estimations, le cours de l'action est revenu au même niveau qu'avant, à 94 dollars environ.

Pendant des années, Google mettait régulièrement à jour l'état de la fragmentation de son système d'exploitation. Mais un arrêt brutal est arrivé l'été dernier, sans que l'on sache pourquoi.

Les chiffres sont de retour début mai. Android 9.0 est ainsi passé de moins de 0,1 à 10,4 % de parts de marché. Android 8.x (Oreo) représente 28,3 %, tandis qu'Android 7.x (Nougat) est sur 19,2 % des smartphones et tablettes.

Ces trois moutures occupent près de 60 % de parts de marché. En bas du classement, Android 2.3 (Gingerbread) est toujours là, avec 0,3 %.