Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes

Si le lancement du service de SVOD a été retardé de deux semaines, la filiale de Vivendi a tout de même publié ses nouvelles conditions tarifaires valables à compter de ce jour, jusqu'au 3 juin.

On y apprend qu'une « offre promotionnelle » est proposée sur le pack de base (Canal+ la chaîne). Si vous vous abonnez sur 24 mois, il vous donnera accès à Disney+ (4 écrans, 4K) pendant la même période. Ce, pour 19,90 euros par mois. Disney+ est également intégré à l'ensemble des packs, à l'exception de Sport+ (20 euros).

Cela concerne Ciné Séries+ (15 euros), + de Canal+ (5 euros) et Famille+ (10 euros), sur 12 ou 24 mois. Mais aussi l'offre Intégrale+ (100/110 euros), bien entendu. Pour avoir accès à Disney+ via Canal+, il faudra donc  s'abonner au moins à l'offre de base et un pack avec engagement de 12 mois, seulement à l'offre de base sur 24 mois.

Pour les offres sans engagement, sans accès TV, c'est un peu différent.  Disney+ n'y est plus proposé dans l'abonnement de base. Le cas des packs n'est pas encore très clair, le service n'étant pas mentionné dans les tarifs promotionnels. Il faudra donc attendre que le tunnel d'abonnement du site soit mis à jour pour s'assurer de sa présence.

Pour rappel, Disney+ est facturé 6,99 euros seul. Netflix est de son côté intégré à certains packs avec le niveau HD et deux écrans. Il faut payer 4 euros de plus par mois pour obtenir l'option 4K avec quatre écrans. 

Dimanche, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris était la cible d’un DDoS (attaque par déni de service distribué) par des pirates dont l’identité n’a pas été précisée, explique L’Express.

Nos confrères expliquent que cette cyberattaque a nécessité de couper momentanément « l'accès externe aux mails et à des outils de télétravail ». Contacté par les Echos, Philippe Loudenot (haut fonctionnaire à la sécurité des systèmes d'information pour le ministère de la Santé) se veut rassurant : « Il y a eu un petit souci, mais cela a été réglé en moins d'une heure, sans impact ni sur le fonctionnement des hôpitaux, ni sur l'offre de soin ».

Cette fonctionnalité manquait à l’appel depuis le lancement de la plateforme vidéo. En plus du profil administrateur de base, vous pouvez en ajouter cinq de plus, certains pouvant être attribués à des enfants avec un contrôle parental pour les moins de 12 ans. 

Une option qui arrive à point nommé en cette période de confinement et qui permet à chacun d’avoir ses propres recommandations et un suivi personnalisé des séries qu’il regarde.

Pour le moment, les profils ne sont disponibles que dans quelques pays en Asie et en Afrique. Le déploiement mondial est en cours et se déroule en plusieurs phases, indique Engadget après avoir interrogé Amazon. Aucun calendrier n’est précisé. 

La société a publié un communiqué expliquant que cela concerne aussi bien les revenus que son résultat brut pour le premier trimestre 2020, ainsi que ses perspectives pour l’année complète. En cause : « l'impact croissant de Covid-19 sur l'environnement opérationnel et économique et son effet sur les demandes des annonceurs ».

« Compte tenu de la visibilité actuelle, la société s'attend à une légère baisse des revenus au premier trimestre par rapport à l’année dernière ». Le bilan financier du premier trimestre sera mis en ligne le 30 avril à 13h heure française.

Comme prévu, la Game Developers Conference de Google a eu lieu hier soir. L’éditeur en propose un résumé sur son site.

On peut y voir notamment les outils mis en avant pour le développement des jeux vidéo, comme une révision complète des profilers dans Android Studio pour suivre à la trace la manière dont le code est exécuté, la Game Development Extension pour Visual Studio, un nouvel inspecteur GPU, ou encore l’arrivée pour cet été du support d’Android par le CryEngine.

Outre un rappel touchant à la monétisation publicitaire via Google Ads et AdMob, Google revient sur son offre cloud construite en partenariat avec Ubisoft, Agones. La solution est bâtie sur Kubernetes et doit aider les développeurs à gérer le déploiement des composants nécessaires à leurs jeux, sur des serveurs, en environnement hybride ou localement.

Et bien entendu, Google oblige, une partie de la conférence était dévolue à Stadia. Conscient que l’absence de développeurs indépendants jusqu’à présent était un vrai problème – ils peuvent faire ou défaire une plateforme par leur simple présence ou absence – Google a annoncé les Stadia Makers.

Il s’agit d’un nouveau programme conçu spécialement pour ces développeurs. Créé en partenariat avec Unity, il doit déboucher sur un système d’autopublication des jeux. Google Makers inclut une assistance technique spécifique, l’envoi de kits de développement avec prêt de matériel (jusqu’à cinq), et une réduction des coûts selon les projets.

L’éligibilité se fera sur la base des projets, qui doivent – pendant la phase pilote – utiliser Unity 2019.3 au moins. Le lancement officiel du programme devrait se faire quelque part entre cette année et 2021, sans plus de précisions. 

La société de Redmond vient de publier un bulletin de sécurité expliquant que la brèche se trouve dans l'Adobe Type Manager Library.

Problème, « il existe de multiples façons d’exploiter ces vulnérabilités, comme convaincre un utilisateur d’ouvrir un document spécialement conçu ou le prévisualiser ». Dans ce cas, un pirate pourrait en profiter pour exécuter du code à distance.

La société précise avoir « connaissance d'attaques ciblées limitées » utilisant ces brèches, sans plus de détail. Pour le moment, aucun correctif n’est publié (pas plus qu’une date prévisionnelle) et seules des manières d’atténuer les risques sont proposées par Microsoft.

Lancée fin décembre 2017, cette application permet de gérer facilement son smartphone Android depuis un ordinateur Dell de 2018 ou plus récent et équipé de Windows 10. Elle vient de passer en version 3.0 avec les nouveautés suivantes : transfert de photos, vidéos et mise en miroir sur iPhone, envoi d'images ou de vidéos par MMS sous Android. L’éditeur précise qu’il n’est pas nécessaire « de laisser l'appli Dell Mobile Connect iPhone au premier plan pour envoyer des SMS ».

 

Didier Reynders, commissaire européen à la Justice et aux consommateurs, a écrit aux principales plateformes (Facebook, Google, Amazon, eBay, Rakuten, Cdiscount…) pour leur demander de mieux identifier les arnaques et autres pratiques déloyales en ligne surfant sur la vague du Covid 19, « pour exploiter les craintes ».

Vente de produits magiques, prix exorbitants… Le droit européen exige des opérateurs de plateforme « de prendre les mesures correctives appropriées, chaque fois qu'ils prennent connaissance d'une activité illégale se déroulant sur leurs sites Web » écrit-il dans un courrier dévoilé sur le site de la Commission

L’institution leur a transmis une liste des violations les plus fréquentes, là où une action est donc réclamée de la part de ces intermédiaires techniques. « J'espère que cela pourra vous servir de guide et vous fournir les informations nécessaires pour prendre des mesures adaptées, y compris par la suppression des contenus illicites ».

Chacun des acteurs est invité à communiquer d’ici vendredi 27 mars la liste des mesures prises. Ils sont tout autant invités à communiquer d’ici mercredi les informations de contact pour faciliter le signalement de nouvelles arnaques.

Depuis plusieurs semaines, l’équipe du projet a lancé un appel aux volontaires afin de contribuer à la recherche autour du coronavirus – le virus porte le nom de SARS-Cov-2, la maladie celui de Covid-19 – à mettre à disposition leur puissance de calcul.

L’appel a visiblement été entendu puisque la puissance totale de Folding@Home atteint désormais 473 pétaFLOPS. C’est largement plus que Summit, le supercalculateur le plus puissant actuellement disponible, qui peut atteindre jusqu’à 200 pétaFLOPS selon le classement de Top 500. À titre de comparaison, elle n’était que de 47 pétaFLOPS en décembre 2019 

Plus de 46 000 GPU AMD, 220 000 GPU NVIDIA et 2 970 000 cœurs CPU sont à pied d’œuvre dans la lutte contre Covid-19. Si l’aventure vous tente, vous pouvez également rejoindre la mini-team NXi en utilisant un pseudo du type « [Inpact]_Username ».