Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Windows Server 2016 sera disponible en version finale en octobre
OS Crédits : scanrail/iStock

Windows Server 2016 sera disponible en version finale en octobre

Docker Inside
2 min

Windows Server 2016, en travaux depuis plusieurs années, sera disponible le mois prochain. La date exacte n’est pas donnée, mais l’attente de cette version majeure est terminée. Parallèlement, System Center 2016 sera lui aussi lancé dans la foulée, pour la gestion des centres de données.

Windows Server 2016 est une version particulièrement attendue du système réservé aux serveurs et à leur administration. Il s‘agit d’abord de la mouture adaptée à Windows 10, les deux étant conçus pour fonctionner de concert. D’autre part, elle mettra en place certaines nouveautés importantes pour la sécurité, le support de Docker, les conteneurs Windows, les microservices et un nouveau renforcement du cloud hybride.

À la conférence Ignite, qui a commencé depuis quelques heures et durera toute la semaine, Microsoft a annoncé que la version finale du système sortirait le mois prochain. La date exacte reste à communiquer, mais la disponibilité est proche, octobre arrivant dans quelques jours. En même temps ou presque sortira System Center 2016, conçu de son côté pour la gestion des datacenters.

Cloud hybride, Docker et sécurité

Le nouveau Windows Server est assez ambitieux et s’oriente, comme indiqué, avant tout vers le cloud hybride, c’est-à-dire les structures comprenant à la fois un stockage local des données et l’envoi d’autres informations à distance. Ce cas de figure se retrouve en particulier dans les entreprises qui font traiter par des services hébergés dans le cloud des données présentes par exemple sur intranet.

Server 2016 intégrera comme prévu le Commercially Supported Docker Engine sans surcoût, une conséquence d’un partenariat avec Docker. Là encore, il s’agit de renforcer les prérogatives du produit dans un cadre de cloud hybride, tout comme d’ailleurs les Windows Containers, une fonctionnalité promise depuis longtemps par Microsoft. Seront présents également PowerShell 5.0, de multiples améliorations pour Active Directory (Certificate, Domain et Federation Services), Credential Guard (protection des informations sensibles) ou encore Device Guard (intégrité du noyau).

Publiée le 26 septembre 2016 à 18:00


Chargement des commentaires