Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Vie privée : Ghostery appartient désormais à la société allemande Cliqz
Société

Vie privée : Ghostery appartient désormais à la société allemande Cliqz

Ghostery a pris ses Cliqz et ses claques
2 min

Cliqz, une société allemande en partie détenue par Mozilla, vient de racheter l'outil de blocage de trackers Ghostery. Ce dernier intègrera des technologies de son nouveau propriétaire, tout en continuant de fournir des données à son ancienne maison-mère, Evidon.

Ghostery change de mains. L'outil de blocage de trackers web a été racheté par la société allemande Cliqz, pour un montant non communiqué. Elle édite elle-même une extension Firefox et un navigateur, qui misent sur la suppression des outils de pistage et la recherche rapide « sécurisée ». Comme chez Ghostery, les outils de Cliqz sont alimentés par des données anonymisées d'internautes.

Ghostery propose sa solution sous plusieurs formes, via une extension et un navigateur maison, notamment proposé sur mobile. Son modèle économique est simple : les internautes volontaires fournissent des données d'utilisation « anonymisées », qui sont ensuite agrégées et commercialisées auprès d'entreprises tierces. Il propose une gestion assez fine du blocage, avec une classification des pisteurs par catégorie et une distinction pour ceux qui peuvent se révéler utiles techniquement.

Des suggestions de recherche personnalisées, « anonymement »

Cliqz est détenu en majorité par le groupe de médias Hubert Burda Media. En août dernier, Mozilla a effectué « un investissement stratégique » dans la jeune pousse, pour la conception d'outils de recherche respectueux de la vie privée... Pour un montant encore non communiqué.

L'extension Cliqz pour Firefox ajoute des mécaniques anti-pistage et fusionne la barre d'adresses avec celle de recherche. Les suggestions de l'historique sont mêlées à celles d'un moteur de recherche. Ces dernières sont personnalisées, via un profil qui se veut anonyme et la plateforme maison Human Web. Des options supplémentaires sont disponibles, comme une case à cocher pour effectuer les recherches via un proxy fourni. Cliqz s'interpose donc entre le moteur et l'internaute, tant qu'il en reste aux suggestions de la barre d'adresses.

 Ghostery disponible pour le navigateur Cliqz

À l'occasion de ce rachat, Ghostery est proposé comme extension du navigateur de Cliqz. Même s'il change de propriétaire, il continuera sa collaboration avec son ancienne maison-mère, Evidon. Celle-ci avait été fermée au profit de Ghostery Inc, et a été réouverte avant-hier, pour se concentrer sur la gouvernance. La collaboration reprend « en continuant à fournir les mêmes données agrégées sur les trackers/mouchards que celles que nous avions précédemment ». La commercialisation des données agrégées d'internautes volontaires se poursuivra donc.

Pour la suite, Ghostery intègrera la technologie « Cliqz Anti-Tracking », qui bloque les outils intégrés aux pages qui recueillent des données personnelles. Des fonctions comme les statistiques de visite sont, explicitement, laissées de côté. Il reste à voir quelle sera la nouvelle politique de Ghostery sur le blocage. L'extension nécessite une intervention de l'utilisateur à l'installation pour activer le blocage, alors que Cliqz bloque par défaut une partie des pisteurs.

Guénaël Pépin

Publiée le 16 février 2017 à 16:30


Chargement des commentaires