Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Hitman est désormais compatible avec SteamOS et Ubuntu
Jeux video

Hitman est désormais compatible avec SteamOS et Ubuntu

Bandit manchot
2 min

Square Enix vient d'annoncer l'arrivée du dernier Hitman sur Linux et SteamOS. L'ensemble de la première saison du jeu est concernée, mais le portage signé Feral Interactive nécessite une machine plus musclée que sous Windows.

Si SteamOS n'a pas causé de grand chambardement du côté de la répartition des systèmes d'exploitation – Linux, toutes distributions confondues, ne culmine qu'à 0,8 % de part de marché sur Steam – l'initiative de Valve aura au moins fait bouger quelques lignes chez les éditeurs. Même chez les plus grands, l'idée de porter des titres AAA sur cette plateforme a fait son chemin, et c'est Square Enix qui en fait aujourd'hui la démonstration. 

Hitman, assassin manchot

Comme beaucoup d'autres avant lui, l'éditeur japonais a fait appel au studio Feral Interactive pour assurer le portage de l'ensemble de la première saison du dernier opus de la saga Hitman vers Linux. Il s'agit d'ailleurs du tout premier volet de la série à profiter de ce traitement.

Pour rappel, Hitman diffère un peu des épisodes précédents par sa structure épisodique. Le jeu de base, vendu à un prix réduit (12,99 euros hors promotions), ne comprend qu'une introduction et quelques missions, les suivantes étant distribuées au fil du temps à la façon de gros DLC évidemment payants. Le titre avec tous ses épisodes est quant à lui vendu au prix « standard » d'un jeu triple-A complet, soit 49,99 euros.

Configurations peu puissantes s'abstenir

Pour profiter de Hitman sur Linux, il faudra disposer d'une configuration un peu plus robuste que sous Windows. Côté processeur, le prérequis de départ (Core i5 2500K ou équivalent) n'évolue pas d'une variante à l'autre, tout comme la quantité de RAM nécessaire, qui stagne à 8 Go. 

Les changements se trouvent principalement côté GPU. Si sous Windows une GeForce GTX 660 ou une Radeon HD 7870 suffisent, sous Linux, il faudra monter en gamme avec au moins une GeForce GTX 680 ou une R9 270X. Côté stockage, le prérequis passe également de 50 Go à 67 Go d'espace libre.

Officiellement, seuls Ubuntu 16.04, Ubuntu 16.10 et SteamOS 2.0 sont pris en charge. Côté pilotes, il faudra opter pour la version 375.26 officielle du côté de NVIDIA tandis que pour AMD il faudra faire appel aux MESA en version 13.0.3, ou plus récente. 

Si vous remplissez toutes ces conditions, sachez que Steam propose actuellement 50 % de remise sur le jeu, passant le pack d'introduction à 6,49 euros et la version complète à 19,99 euros.

Kevin Hottot

Publiée le 17 février 2017 à 10:30


Chargement des commentaires