Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Cérès : la sonde Dawn aurait détecté des « ingrédients de la vie »
Nouvelle Techno Crédits : NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA

Cérès : la sonde Dawn aurait détecté des « ingrédients de la vie »

Nécessaire, mais pas suffisant
2 min

L'analyse des données de la sonde Dawn dévoile de nouvelles informations sur Cérès. Les chercheurs ont en effet identifié ce qu'ils pensent être de la matière organique, un des ingrédients de la vie.

Depuis maintenant près de deux ans, la sonde Dawn de la NASA est en orbite autour de la planète naine Cérès (environ 940 km de diamètre) qui se trouve dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. En 2016, l'agence américaine annonçait la poursuite de la surveillance rapprochée car elle estimait qu'à long terme cela pourrait fournir des données intéressantes. Force est de constater que c'est le cas, si l'on en croit deux publications du magazine Science (ici et ).

Des ingrédients pour la vie, mais toujours pas de recette

Les scientifiques indiquent en effet avoir trouvé des preuves de la présence « d'ingrédients de la vie », en l'occurrence des composés organiques aliphatiques. Il s'agit d'un élément « nécessaire, mais pas suffisant » pour expliquer l'apparition de la vie sur notre Terre.

Les chercheurs précisent qu'il ne s'agirait pas d'une origine externe due à un choc par exemple, mais probablement d'une formation qui s'est faite sur la planète naine. Cela vient s'ajouter aux autres éléments déjà identifiés : de la glace, des carbonates, des sels, etc.

Cérès
Du matériel organique se trouve dans les zones rouges - Crédits : NASA / JPL-Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Bref, un tout qui laisse penser à « un ensemble chimique très complexe, ce qui suggère des environnements favorables à la chimie prébiotique ». Selon Simone Marchi, une des scientifiques qui a signé la publication et chercheur au Southwest Research Institute (SwRI), avec « cette nouvelle découverte, Dawn a montré que Cérès contient des ingrédients clés pour la vie ». De plus, il ne s'agit pas que de quelques traces éparpillées, mais de « zones riches » selon la NASA

L'analyse de Cérès va continuer et, à la fin du printemps, une fenêtre intéressante va s'ouvrir. La planète naine et la sonde seront dans une position favorable par rapport au Soleil, ce qui rendra Cérès plus lumineuse pour les capteurs de Dawn. 

Cérès rejoint ainsi la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

Pour autant, cela ne signifie évidemment pas que la vie s'est développée sur Cérès, mais l'étude de ces ingrédients permettra certainement d'en apprendre un peu plus sur la formation de la vie sur Terre.

Pour rappel, ce n'est pas la première fois qu'une telle découverte est faite. Récemment, la mission Rosetta a permis d'identifier « des briques du vivant » sur la comète 67P. Il s'agit de « 16 molécules organiques différentes, composées de carbone, d’oxygène, d’hydrogène ou d’azote ».

Quoi qu'il en soit, l'aventure continue et l'avenir promet encore de nombreuses découvertes. Hayabusa 2 et l'atterrisseur Mascot devraient arriver sur un astéroïde en 2019, tandis qu'Osiris-Rex fera un « touch-and-go » sur un autre astéroïde en 2020. Dans les deux cas, il est prévu de ramener des échantillons sur Terre afin de les analyser (voir cette actualité pour tous les détails).

Publiée le 17 février 2017 à 14:00


Chargement des commentaires