Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
L'État ouvre une instance Mastodon, réservée à ses agents
Reseaux Sociaux

L'État ouvre une instance Mastodon, réservée à ses agents

Une histoire de mammouths
1 min

La DINSIC a monté une instance du réseau social décentralisé Mastodon, destinée à accueillir les comptes des titulaires d'adresses email en « .gouv.fr ». Un signe d'ouverture qui doit contribuer à certifier les comptes des acteurs publics.

L'Etat est désormais officiellement sur Mastodon, via sa propre instance. Après avoir créé un compte sur une instance tierce il y a quelques jours, la Direction interministérielle des systèmes d'information et de communication de l'État  (DINSIC) a mis en place la sienne, avec le label Etalab.

Pour mémoire, Mastodon est un tout jeune réseau social décentralisé, qui emprunte beaucoup à Twitter, dont il se veut une version libre (voir notre analyse). Assez simple d'utilisation, il propose une interface à la Tweetdeck sur le web, en plus d'applications mobiles sur Android et iOS (voir notre guide). Une grande quantité d'instances se sont créées ces dernières semaines, pour plusieurs centaines de milliers de comptes.

La particularité de l'instance hébergées chez la DINSIC est qu'elle est réservé aux détenteurs d'une adresse email finissant par .gouv.fr, à savoir les agents de l'État. Ce choix n'est pas anodin sur un réseau décentralisé, où la question de la certification des comptes est importante. Comment peut-on s'assurer qu'un compte créé sur une instance donnée est bien celui d'une personne ou d'une institution ? Quid dans le cas de l'utilisation de plusieurs comptes ? Le meilleur moyen semble donc être de créer une instance elle-même officielle, avec un contrôle des comptes à leur enregistrement.

Comme le précise le site, il s'agit pour le moment d'un ballon d'essai, donc sans garantie de pérennité. Les premiers comptes se créent, l'instance comptant pour le moment une centaine de membres. Les conditions d'utilisation sont celles du forum Etalab.

Publiée le 20 avril 2017 à 15:15


Chargement des commentaires