Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Comment contrôler les publicités sur Twitter et les données collectées
Reseaux Sociaux Crédits : Marisa Allegra Williams

Comment contrôler les publicités sur Twitter et les données collectées

Du moins en partie
3 min

De la personnalisation des publicités à la collecte de données sur le web, Twitter ajoute de nouveaux réglages de confidentialité, qui vont de paire avec des indiscrétions supplémentaires. Il est aussi possible de consulter les données dont dispose l'entreprise, mais pas de tout supprimer.

Twitter vient d'ajouter une série de réglages de vie privée, pour désactiver différents degrés de personnalisation. En plus des publicités, le service peut ainsi proposer des contenus différents en fonction de l'appareil utilisé. Il est aussi en capacité de récolter des informations sur les terminaux que vous utilisez, même si vous n'êtes pas connecté en permanence à votre compte.

L'entreprise peut aussi être au courant des endroits physiques où vous vous rendez, et vous suivre sur les sites présentant le bouton Twitter. Non associées aux informations du compte, ces données sont anonymisées (voire supprimées) au bout de 30 jours, promet le réseau social. Enfin, il peut partager vos données avec ses partenaires commerciaux.

Désactiver la personnalisation

Ce sont autant de moyens de personnalisation qu'il est maintenant possible de couper via une page dédiée dans les paramètres de la version web. Un bouton permet de « Tout désactiver » dès qu'une case est cochée. Attention à bien appuyer sur « Enregistrer les modifications » en sortant.

Ces réglages sont aussi disponibles sur les applications mobiles, via le menu Réglages et confidentialité, puis Vie privée et sécurité et « Personalization and data » (sic). Le premier interrupteur permet de tout couper. Notez tout de même que certaines collectes perdureront.

Twitter réglages vie privéeTwitter réglages vie privéeTwitter réglages vie privée

Connaître les données collectées

La société remplit également sa section dédiée aux données collectées via votre compte. Elles comprennent notamment les informations démographiques, les intérêts, les lieux physiques visités ou encore la liste des annonceurs qui vous ont inclus dans leur public cible.

Cette partie du site permet donc de mesurer les masses de données dont dispose Twitter, mais pas de toutes les supprimer. Il n'est par exemple pas possible de toucher aux audiences ciblées dans lesquelles des publicitaires ont placé votre compte, même si vous pouvez bien récupérer la liste par email. Un bouton dédié est présent dans la page.

Notons que si la désactivation de la personnalisation est censée supprimer certaines informations, ces dernières semblent bien toujours présentes par la suite.

Davantage de collecte, au revoir Do Not Track

Ces réglages ne sont pas là par bonté de l'entreprise. Celle-ci a étendu ses capacités de récupération, notamment sur les sites tiers intégrant ses scripts. Une activité sur laquelle la CNIL vient d'épingler Facebook, qui ne prévenait pas les internautes que leur navigation était suivie via les boutons sociaux placés sur des sites tiers.

Il se réserve donc également le droit de personnaliser l'utilisation en fonction de l'appareil, désormais associé au profil. Avec des « partenaires sélectionnés », la société peut aussi associer les données au nom, à l'adresse email et « d'autres informations personnelles », si vous laissez la case cochée sur la page dédiée.

Dans sa foire aux questions, le service à l'oiseau bleu confirme aussi ne plus tenir compte du signal Do Not Track, faute de standardisation de la réponse à y apporter. Si la nouvelle surprend peu, elle reste regrettable. Espérons que la future approche européenne, appliquée en mai 2018 et qui exige des sites de tenir compte de réglages des navigateurs en matière de vie privée (dont de cookies), sera mieux suivie.

Publiée le 18 mai 2017 à 17:58


Chargement des commentaires