Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Blizzard a trouvé sept équipes prêtes à payer pour l'Overwatch League
Jeux video

Blizzard a trouvé sept équipes prêtes à payer pour l'Overwatch League

Overdraft
4 min

Comme pour faire taire les rumeurs à son sujet, Blizzard a confirmé hier l'inscription de sept équipes à l'Overwatch League. Chacune d'elles doit représenter une grande ville à travers le monde. Le modèle économique de la ligue se précise également. 

Il y a deux semaines, nous avions collecté les avis de plusieurs équipes françaises et européennes au sujet de la future Overwatch League, que Blizzard souhaite mettre en place. Un projet ambitieux qui a mis le reste de la scène compétitive du titre au point mort, ce qui ne manque pas d'agacer les équipes qui y étaient historiquement présentes. Des dizaines de clubs ont ainsi mis fin aux contrats conclus avec leurs joueurs, en attendant que la situation ne se décante, faute de tournois proposant une exposition suffisante. 

Parallèlement, un autre problème a été soulevé : le manque de communication et d'intérêt de Blizzard envers les équipes endémiques. Celles-ci assurent ne pas avoir été informées des conditions pour entrer dans l'Overwatch League. « Ils ne communiquent tout simplement pas avec nous. On leur a fait un mail au nom de plusieurs clubs, on a eu une réponse bateau après plus d'un mois », se lamentait une écurie européenne.

Dernier point épineux, le prix du ticket d'entrée pour verrouiller son appartenance au championnat, compris entre 5 et 20 millions de dollars, en fonction de la ville que les équipes souhaitent représenter. « On ne sait rien des conditions d'accès aux franchises, ils n'en discutent même pas avec nous », nous indiquait un responsable d'équipe. « Il y en a quelques-uns qui ont demandé plus de précisions sur le modèle économique de la ligue, parce que si on met ne serait-ce que 5 millions sur la table, on veut pouvoir savoir quel retour il y aura pour nous, et même là-dessus ils sont incapables de répondre », grognait un autre. 

Hier, comme pour remettre tout ce petit monde à sa place, Blizzard est enfin sorti de son silence (l'éditeur n'avait pas non plus souhaité répondre à nos questions) avec quelques annonces importantes autour de sa future ligue. 

Sept équipes ont verrouillé leur place

Cet article est réservé aux Abonnés et membres Premium

Déjà abonné ?

Publiée le 13 juillet 2017 à 11:00


Chargement des commentaires