Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
PCSpecialist arrive en France avec ses PC fixes et portables personnalisables
Ordinateur Fixe

PCSpecialist arrive en France avec ses PC fixes et portables personnalisables

Vous aimez ASUS et Corsair ?
9 min

Vous avez envie d'un ordinateur (fixe ou portable) sur mesure ? C'est la promesse de PCSpecialist, un assembleur anglais qui se lance en France. Dans la pratique, la personnalisation a tout de même quelques limites du côté des marques et des options, qui peuvent rapidement faire grimper l'addition.

Fondée en 2003, la société anglaise PCSpecialist propose des ordinateurs fixes et portables sur mesure, via un configurateur maison, comme le Config'O'Matic de Top Achat. Elle s'occupe ensuite de l'intégration « à la main » des composants, des tests de stabilité de la machine et de son envoi.

Ce service est désormais officiellement disponible en France, avec un support technique en français. Une offre proposée aussi bien aux particuliers qu'aux entrerprises ou aux institutions. Nous avons donc profité de l'occasion pour faire un tour du propriétaire et étudier ses conditions.

Des configurations qui peuvent être adaptées à votre besoin

Sur son site, PCSpecialist propose pas moins de huit catégories de produits : ordinateurs de bureau, overclockés, stations de travail portables, machines pour la VR, tout-en-un, Mini-PC et enfin Liquid Series avec du watercooling coloré. Dans chaque gamme, plusieurs choix sont proposés en fonction de vos besoins/envies et de votre budget :

pcspecialist

Chaque catégorie principale permet ensuite d'être dirigé sur des critères plus précis, qui diffèrent selon les cas : le tarif, l'usage visé (silencieux, sans ventilateur, performant), la taille de l'écran, le nombre de coeurs, etc. À chaque fois, on retrouve quelques détails et parfois des indications complémentaires. 

Outre l'approche inhabituelle pour une boutique en ligne, qui consiste à proposer uniquement des configurations sur mesure, on appréciera que l'ensemble soit plutôt clair et le site assez bien réalisé. Ce dernier s'adapte d'ailleurs aussi bien à une navigation sur ordinateur que depuis un appareil mobile.

Une fois les grandes lignes de votre recherche définies, vous avez accès à un configurateur avec une liste de composants modifiables par vos soins. On ne retrouve pas la profondeur de choix d'une boutique spécialisée, mais un ensemble de composants proposés pour adapter une gamme à vos besoins.

On est donc à mi-chemin entre la solution telle que proposée par Top Achat depuis des années et la personnalisation offerte par un constructeur tel que Dell.

Du choix et des limites

Ainsi, on fait parfois face à des limites. Un problème pour le passionné qui cherche un composant précis, mais qui évite à l'utilisateur lambda d'avoir à sélectionner une carte mère parmi 150 références.

Cela manque tout de même parfois de diversité. Quelle que soit la machine de bureau avec processeur AMD par exemple, seules deux ou quatre cartes mères ASUS sont disponibles dans le configurateur. Avec un CPU Intel, vous avez également la possibilité d'opter pour une carte mère Gigabyte, mais aucune autre marque.

Il en est de même sur les Mini-PC, exception faite des NUC d'Intel bien évidemment. On regrette d'ailleurs de ne pas voir les Brix de Gigabyte, Revo d'Acer ou les Zbox de Zotac dans les solutions proposées.

Il y a aussi des choix souvent mis en place par « cohérence », mais qui pourront en gêner certains. Ainsi, sur une machine Intel à partir de 560 euros, le chipset sera un Z370, contre H110 pour les autres modèles. Le premier n'apportant pas vraiment de fonctionnalités essentielles (outre l'overclocking), on aimerait avoir la possibilité de s'en passer pour économiser quelques euros et opter pour une carte graphique plus véloce dans une même enveloppe.

Il en est de même pour les ordinateurs portables. Par exemple, le 15,6" UltraNote IV propose une définition de 1 366 x 768 pixels ou de 1 920 x 1 080 pixels, avec un Core i3, i5 ou i7, mais seules certaines combinaisons sont disponibles. Il est ainsi impossible d'opter pour un Core i3 avec une définition 1080p, ou bien le Core i7 en 768p, alors que le Core i5 peut avoir l'une ou l'autre des dalles :

PCSpecialist

Brouillard sur certaines références, HDD ou SSD obligatoire

Sur les cartes graphiques dédiées, il est simplement indiqué Palit ou Zotac pour les GeForce, mais vous pouvez sélectionner une EVGA FTW 1070/1080 dans les options. Chez AMD, c'est le flou artistique et il faut se contenter de la référence du GPU (R5 230, R7 240, RX xxx, RX Vega 56 ou 64) sans précision supplémentaire.

Pour les alimentations, Corsair semble incontournable. La marque est également largement présente dans les systèmes de refroidissement avec de nombreuses références, alors qu'il faudra se contenter d'un seul choix chez Noctua (NH-U14S) et Cooler Master (Hyper 212X) par exemple.

Du côté des HDD/SSD par contre, les solutions sont multiples avec Seagate, Western Digital, Kingston, Samsung, Intel, etc. Une diversité que l'on aurait bien aimé retrouver sur d'autres composants. Notez qu'il faut obligatoirement ajouter un disque dur ou un SSD à votre ordinateur afin de valider une commande. L'installation d'un OS est par contre optionnelle.

Au passage, on regrettera qu'aucune machine ne puisse être livrée avec une distribution Linux préinstallée.

  • PCSpecialist
  • PCSpecialist
  • PCSpecialist
  • PCSpecialist

Un peu de souplesse

PCSpecialist annonce plus de flexibilité sur le boîtier, le revendeur vous permettant d'envoyer le vôtre afin que les composants de votre choix y soient intégrés. Il faut pour cela sélectionner l'option « Envoyer mon propre boîtier » peut-on lire dans la FAQ... un service qui arrivera prochainement en France.

De manière générale, l'assembleur vous permet « d'ouvrir le boîtier et d'y installer vos propres composants », un point intéressant. « Du moment que vous les installez correctement et que vous n'endommagez pas votre ordinateur au cours de l'installation ou à la suite de l'installation de vos composants, votre garantie restera valide. Nous n'apportons aucun soutien pour ces composants, que ce soit pendant leur installation ou leur utilisation » précise évidemment la société.

Vous pouvez ainsi réutiliser votre carte graphique ou d'autres composants déjà en votre possession et installer des périphériques de stockage supplémentaires. 

Des prix pas toujours faciles à suivre

On regrettera par contre que les prix ne soient pas toujours présents. Sur les boîtiers par exemple, il est bien indiqué sous chaque modèle, mais pas en face des processeurs, cartes mères, mémoires, cartes graphiques et périphériques de stockage. Il faut donc changer manuellement les options et voir l'incidence sur le prix total du système.

Dans le cas des alimentations, c'est encore plus compliqué : le tarif est tantôt indiqué, tantôt non. Espérons qu'il ne s'agit là que d'un bug temporaire qui sera rapidement corrigé.

On s'étonnera aussi de voir la configuration d'un RAID 0 ou 1 facturée 11 euros par le revendeur alors qu'il est possible de demander gratuitement la création d'un maximum de trois partitions (avec un RAID ou non).

Des délais parfois longs, des machines en expédition rapide

Par défaut, l'assemblage d'un ordinateur de bureau prendra entre 5 et 7 jours ouvrables, mais le délai peut grimper jusqu'à 11 jours pour un portable. Dans tous les cas, un assemblage « express » en 5 jours ouvrés est proposé à 33 euros, et jusqu'à 67 euros pour 3 jours ouvrés seulement.

Si vous avez besoin d'une machine rapidement, PCSpecialist propose également des ordinateurs de bureau et des portables qui peuvent être expédiés le jour même, pour une commande passée avant 15h. Le choix est évidemment limité et il faudra faire une croix sur la personnalisation, seuls des périphériques externes pouvant être ajoutés.

Le client bénéficie d'un droit d'annulation pendant 14 jours, dont les conditions sont précisées par ici.

Livraison, garantie et frais de retour en cas de soucis

Le revendeur précise que votre ordinateur sera ensuite livré « dans un paquet ajustable adapté aux systèmes informatiques. Il s'agit d'un carton à double paroi pourvu de poignées, des capuchons de mousse à coussin absorbant les chocs et d'une boîte de montage supérieure avec poignées ».

Pensez donc à conserver l'emballage pour un éventuel retour en cas de problème ou afin de changer des composants. Le tarif par défaut comprend une livraison dans un point de dépôt DPD. Pour 17 euros de plus, vous pouvez demander une livraison en deux jours à votre domicile en France.

Plusieurs services supplémentaires sont proposés, là encore avec des options payantes. Sur les portables par exemple, une garantie « pixels morts » vous coûtera 14 euros au minimum, intégrant 30 jours de frais de main-d'œuvre et le port. Pour une année, l'addition grimpe à 22 euros.

Quelle que soit la machine, les pièces sont garanties deux ans (ou plus si le constructeur le propose), contre trois pour la main-d'œuvre et un mois pour les frais de port. Cela permet d'assurer un retour dans les ateliers de PCSpecialist dans un délai suffisant pour s'assurer que tout fonctionne correctement lorsque l'on réceptionne sa machine, mais guère plus. 

Différentes options vous permettent d'augmenter ce délai :

  • 1 an (Argent) : 8 euros
  • 2 ans (Or) :  78 euros
  • 3 ans avec garantie des pièces (Platine) : 153 euros

Le service client est assuré par téléphone du lundi au vendredi de 10h à 18h (hors jours fériés) sur un numéro non surtaxé et par email. Des forums sont aussi accessibles en ligne. Ces informations sont accessibles en bas de toutes les pages du site, ce qui est plutôt une bonne chose.

Une offre intéressante mais perfectible

Au final, PCSpecialist a l'avantage de proposer une large gamme de produits, allant des ordinateurs de bureau aux portables, en passant par des stations de travail et des tout-en-un. Le configurateur permet en théorie d'éviter une incompatibilité des composants et la société se charge si besoin d'installer le système d'exploitation.

On regrette par contre que les options de personnalisation sur les composants soient parfois limitées ou les détails qui manquent dans le cas des cartes graphiques par exemple. Bien évidemment, les tarifs dépendront des composants sélectionnés. Il sera intéressant de comparer le coût total d'un ordinateur PCSpecialist avec celui d'une machine issue du Config'O'Matic de Top Achat par exemple. 

Par contre, PCSpecialist ne fait pas mention des offres promotionnelles en cours chez certains fabricants et nous ne savons donc pas si l'utilisateur peut ou non en profiter. Il y a parfois des jeux offerts avec des cartes graphiques et des processeurs et/ou des offres de remboursement.

Du nouveau dans l'eCommerce « hardware » en France, ça change

Il est néanmoins intéressant de voir le revendeur anglais se lancer en France. Le marché local est plutôt concentré depuis le rachat de Materiel.net et le lancement de la boutique Hardware.fr par LDLC, face à un Top Achat et un Rue du commerce qui font désormais partie du groupe Carrefour. 

On notera d'ailleurs au passage que si l'idée d'un configurateur a longtemps été la marque de fabrique de Top Achat, qui en a fait un élément structurant de sa communauté, son concurrent a finalement décidé de lui reprendre l'idée, tout d'abord sur le Shop HFR (qui vise plus frontalement Top Achat), puis sur LDLC (qui se veut plus Premium).

Avec Amazon qui se développe de plus en plus dans le domaine des composants informatiques, il reste ainsi peu de place aux petits nouveaux et autres structures de petites tailles. À voir si la position de PCSpecialist – une offre personnalisable « guidée » – arrivera à convaincre et si elle fera bouger les lignes de la concurrence.

Car si tout le monde se lance dans les longues listes de composants à choisir, on attend toujours que l'un ou l'autre se décide enfin à rendre de tels outils un peu plus exploitables par le commun des mortels. PCSpecialist propose de son côté une solution « sans jargon », c'est un début. Mais il est sans doute possible de faire mieux.

Publiée le 12 octobre 2017 à 11:41


Chargement des commentaires