Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Exposition aux ondes : « les niveaux mesurés demeurent faibles » pour l'ANFR
Nouvelle Techno Crédits : ferrantraite/iStock

Exposition aux ondes : « les niveaux mesurés demeurent faibles » pour l'ANFR

Chapeau alu et bottes de plomb
5 min

L'ANFR propose un dispositif (peu connu) permettant à chacun de faire mesurer gratuitement l'exposition aux ondes électromagnétiques. L'Agence a publié sa troisième étude portant sur près de 3 000 mesures effectuées en 2016. Nous l'avons analysée.

L'Agence nationale des fréquences vient de mettre en ligne sa troisième étude annuelle d’exposition du public aux ondes radioélectriques (mesures effectuées en 2016).

Dans les grandes lignes, les relevés restent stables, toujours en-dessous des limites réglementaires. Dans le détail, des différences se font ressentir entre milieux urbain et rural. Sans surprise, « la téléphonie mobile constitue la principale source d’exposition » dans près de 60 % des cas... avec des différences bien marquées suivant les bandes de fréquences.

Une sonde large bande, des mesures affinées par service si besoin 

Cet article est réservé aux Abonnés et membres Premium

Déjà abonné ?

Publiée le 12 octobre 2017 à 08:30


Chargement des commentaires