Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Oculus présente son casque VR autonome Go à 199 dollars et pérennise la baisse du Rift
Nouvelle Techno

Oculus présente son casque VR autonome Go à 199 dollars et pérennise la baisse du Rift

Dédicace à Puerto Rico
5 min

Hier, Oculus a tenu sa conférence Connect afin de présenter ses nouveautés qui débouleront dans les boutiques d'ici quelques mois. Au menu, un casque d'entrée de gamme à 199 dollars, l'Oculus Go, qui doit permettre à Facebook de se rapprocher de son objectif : convertir un milliard de personnes à la réalité virtuelle.

Attendue de pied ferme par les amateurs de réalité virtuelle, la conférence Oculus Connect a connu son lot d'annonces. Facebook, la maison mère d'Oculus, y a rappelé son attachement à cette technologie, qu'elle souhaite populariser autant que possible. Une tâche plutôt compliquée lorsque l'on vend des casques à plusieurs centaines d'euros, dont l'utilité reste encore à prouver au grand public. 

Mark Zuckerberg veut ainsi amener la VR à plus d'un milliard de personnes. Un objectif qui ne s'accompagne d'aucune date butoir, et c'est heureux. À l'heure actuelle, seuls 0,38 % des utilisateurs de Steam possèdent un casque VR. Un chiffre encore faible, ce alors que la technologie cherche à se faire une place auprès des joueurs depuis maintenant quelques années.

Facebook devait donc sortir l'artillerie lourde pour convaincre. Pour l'instant, il faut se contenter d'un simple tir de barrage. 

Oculus Go :  la réalité virtuelle enfin autonome

Le gros morceau de la conférence concernait l'Oculus Go, un casque de réalité virtuelle autonome. Par autonome, il faut comprendre qu'il fonctionne sans l'aide d'un appareil extérieur. Nul besoin donc de le relier à un PC ou d'y glisser un téléphone portable, comme pour le Gear VR

L'appareil renferme un écran d'une définition de 2560 x 1440 pixels (avec un taux de rafraichissement qui n'a pas été précisé), ainsi que l'ensemble des composants nécessaires à son fonctionnement. Le type de processeur et de puce graphique intégré n'a pas été dévoilé, mais il y a fort à parier que la configuration sera au minimum équivalente à celle des smartphones compatibles avec le Gear VR de Samsung.

Aucune information n'a été communiquée concernant l'autonomie de la batterie du casque, un point qui pourrait s'avérer crucial. Oculus a précisé d'entrée qu'une grande partie des applications et jeux fonctionnant aujourd'hui sur Gear VR sera également compatible avec le Go. Le SDK Mobile d'Oculus permet en effet de développer sur Gear VR ou Oculus Go.

La marque précise ainsi que la plupart des applications conçues pour l'un des deux appareils peuvent fonctionner sur l'autre avec le même code. On note aussi la présence d'un système de spatialisation du son permettant de se passer d'écouteurs... sans plus de détail, ainsi que l'utilisation de lentilles similaires à celles du Rift.

Oculus Go

Côté tarif, il est question d'un ticket d'entrée à 199 dollars avec une télécommande, soit 70 dollars de plus qu'un Gear VR nécessitant un smartphone haut de gamme pour fonctionner, et 200 dollars de moins que pour un Rift. Le lancement est prévu pour le début de l'an prochain, sans plus de précisions.

Notons également, pour les joueurs, l'annonce d'un titre développé par Respawn Entertainment (Titanfall...) dont on ne sait absolument rien pour l'instant.

Project Santa Cruz s'offre de nouveaux contrôleurs

Il est important de préciser que l'Oculus Go, malgré ses apparences, n'a aucun lien direct avec le « Project Santa Cruz » présenté l'an dernier. Ce projet de casque autonome plus évolué continue d'avancer, et une première version sera proposée aux développeurs courant 2018.

En attendant d'en apprendre davantage à son sujet, Oculus nous fait patienter en montrant un nouveau contrôleur qui ressemble à s'y méprendre à l'actuel Oculus Touch, à quelques différences près. La position des arceaux de détection a changé, ils se trouvent désormais sur la partie haute de l'appareil, au dessus de ce qui ressemble à un pavé tactile remplaçant le mini-stick du Touch. 

Ainsi modifié, le contrôleur permet, associé au casque Santa Cruz, un meilleur suivi des mouvements des mains qui pourront ainsi être retranscrits fidèlement dans les applications. Il faudra par contre attendre encore un moment avant de pouvoir le constater sur un produit fini. 

Le Rift se veut plus accessible et vise les pros

Oculus a également annoncé une nouvelle baisse de prix pour le pack comprenant le casque Rift et son contrôleur Touch. Jadis lancé seul à 699 euros, le casque a vu son prix baisser progressivement, à 589 euros.

Il est désormais question d'un pack Rift + Touch à 399 dollars, ce qui une fois l'Atlantique traversée se traduit par un prix officiel de 449 euros. Plusieurs revendeurs français appliquent déjà ce nouveau tarif, dont Amazon, Fnac, LDLC ou encore Materiel.net. Oculus pérennise ainsi une promotion qui court depuis le mois de juillet.

Parallement, un nouveau pack Oculus for Business est proposé aux entreprises. Pour 900 dollars, il comprend un casque Rift entièrement équipé, avec notamment trois capteurs extérieurs et trois « face pads » afin de pouvoir les remplacer facilement en cas d'usure.

Les entreprises auront également le droit à ce prix, un service client dédié et une garantie spécifique accompagnée d'une licence permettant une utilisation à des fins commerciales de la réalité virtuelle.

Sur le plan logiciel enfin, une mise à jour est prévue pour Rift Core, qui passera en version 2.0 courant décembre. Cette mise à jour permettra aux utilisateurs de décorer leur interface comme bon leur semble. Le principal ajout reste celui du Dash, une interface pour naviguer sur l'ensemble des applications de son PC en gardant son casque vissé devant les yeux.

Le multitâche est évidemment au menu et il sera possible de déplacer les différentes fenêtres actives en utilisant les manettes Touch. Oculus en a fait une courte démonstration en images, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous :

Publiée le 12 octobre 2017 à 14:00


Chargement des commentaires