Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Orange reprend du service universel, avec plus de contraintes
FAI Crédits : querbeet/iStock

Orange reprend du service universel, avec plus de contraintes

Je te promets
4 min

L'opérateur historique est de nouveau désigné comme responsable du maintien du réseau téléphonique français. Après d'importants manquements, l'État serre la vis, avec des sanctions rehaussées en cas de problèmes prolongés. Pour l'autorité des télécoms, la montée du très haut débit pourrait éclater cette obligation dans quelques années.

Sans surprise, Orange reprend encore la charge du service universel, l'entretien du réseau téléphonique sur le territoire. Dans un arrêté du 27 novembre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire assigne pour trois ans cette responsabilité au groupe, qui s'est pourtant illustré par le non-respect de ses obligations en 2013.

78 % des défaillances étaient corrigées en 48 heures (pour un objectif de 85 %), quand 95 % des réponses aux réclamations étaient fournies sous 21 jours, contre 15 jours demandés. L'année suivante, l'Arcep ouvrait une enquête administrative, amenant Orange à se mettre en ordre de marche en privilégiant la qualité des interventions. En 2015, les indicateurs revenaient à des niveaux acceptables, mais le mal était fait.

Début 2016, la secrétaire d'État au numérique de l'époque, Axelle Lemaire, promettait de resserrer l'étau autour du responsable du service universel. Sa loi pour une République numérique, à l'été suivant, a renforcé les sanctions qu'encourt l'opérateur en cas de problème durable.

Un nouveau cahier des charges

Cet article est réservé aux Abonnés et membres Premium

Déjà abonné ?

Publiée le 06 décembre 2017 à 14:12


Chargement des commentaires