Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Enceintes et assistants vocaux « connectés à votre vie privée » : les recommandations de la CNIL
Nouvelle Techno

Enceintes et assistants vocaux « connectés à votre vie privée » : les recommandations de la CNIL

Exterminate !
4 min

La montée en puissance des enceintes connectées et des assistants vocaux pousse la CNIL a publier de premières recommandations : vigilance concernant les services utilisés, l'utilisation par les enfants, ou lorsque vous recevez des invités. Reste à définir les obligations pour rendre cela plus simple au quotidien.

Alors que nous nous interrogions hier sur la pertinence des enceintes connectées comme cadeau de Noël de l'année, la CNIL a décidé de publier ses recommandations sur ces produits.

Comme nous l'avons déjà évoqué, toute leur intelligence est située dans les serveurs des géants du Net, qui ont donc besoin de recueillir vos propos afin de pouvoir les traiter et apporter une réponse. Dans le cas de Google Home, la société vous oblige ainsi à activer votre historique de recherche de manière globale afin de profiter de ses services.

Rien n'est donc géré au niveau local, ces appareils connectés étant plutôt basiques dans leur conception. Une liste de vos différentes requêtes pourra donc être conservée, ces appareils étant désormais capables d'assurer une reconnaissance vocale afin d'attribuer un propos à une personne en particulier.

« Bien comprendre les enjeux autour de votre vie privée »

Cet article est réservé aux Abonnés et membres Premium

Déjà abonné ?

Publiée le 05 décembre 2017 à 14:00


Chargement des commentaires