Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Comment empêcher qu'on vous trouve sur les réseaux sociaux via votre numéro de mobile
Reseaux Sociaux Crédits : alphaspirit/iStock

Comment empêcher qu'on vous trouve sur les réseaux sociaux via votre numéro de mobile

Facebook n'est pas le seul
6 min

« Facebook est un véritable annuaire inversé » peut-on lire ici ou là ces derniers jours. C'est vrai, mais ce n'est pas vraiment nouveau et il existe des dizaines de services utilisant votre numéro de mobile plus ou moins discrètement. Méfiez-vous donc, mais de manière globale.

Ces derniers jours, certains internautes ont noté que l'on pouvait être retrouvé sur Facebook à travers un simple numéro de mobile et le moteur de recherche de la société.

Comme souvent dans ce genre de cas, de nombreux médias ont sauté sur l'occasion pour évoquer le dispositif et proposer une solution. Même si cela n'a rien de nouveau... ou de vraiment spécifique à Facebook. Le réseau social s'intéresse en effet depuis bien longtemps à votre numéro de mobile pour devenir le nouvel annuaire (inversé) mondial.

Un point sur lequel nous alertions dès 2013. La société faisait alors du forcing pour récupérer cette donnée à travers son outil de messagerie instantanée. En 2015, elle lançait Hello pour renforcer le lien entre sa base d'utilisateurs et cette précieuse donnée. Depuis, nombreux sont les services qui ont suivi le mouvement, prétextant le plus souvent d'une amélioration de votre niveau de sécurité pour tenter de la récupérer.

Mais elle est aussi le plus souvent utilisée pour une identification et un recoupement, tout comme votre email, à travers le carnet d'adresses de vos amis, souvent aspiré au passage. De quoi permettre aux géants du Net et aux petits malins de savoir qui est en relation avec qui.

Voici donc comment faire pour vous débarrasser de ces recoupements, pas seulement sur Facebook.

Twitter opte pour les cases à cocher

Twitter place les informations relatives au numéro de mobile dans une section dédiée. Il est utilisé pour la double authentification (2FA) par SMS, et parfois comme « preuve » de l'authenticité d'un compte.

C'est par contre dans les réglages dédiés à la confidentialité que l'on peut choisir si l'on permet à des tiers de nous trouver par email ou par le numéro de mobile. « Les autres utilisateurs peuvent également découvrir votre compte via des services tiers intégrant Twitter. Par exemple, si un utilisateur reçoit un email de votre part sur un service de messagerie intégrant Twitter, il pourra potentiellement accéder à votre profil Twitter et à vos Tweets » précise la société.

Il suffit de décocher une case pour l'éviter.

LinkedIn : trois choix possibles

Sur LinkedIn aussi on évoque le numéro de téléphone dans la zone dédiée à la connexion et à la sécurité, « au cas où vous auriez des problèmes d'identification ». Mais c'est dans celle consacrée à la confidentialité que l'on peut choisir qui peut « accéder à votre profil avec notre numéro de téléphone ».

Trois possibilités : personne, tout le monde ou uniquement vos relations jusqu'au deuxième niveau. LinkedIn précise que cela permet d'aider « les personnes qui possèdent votre numéro de téléphone à découvrir votre profil et à rejoindre votre réseau ».

L'importation du carnet d'adresse est encore une fois concernée, tout comme les « autres services autorisés en dehors de LinkedIn » : « certains affiliés, partenaires, clients et autres développeurs autorisés à afficher les informations de profil de nos membres. Ceci aide les membres à en savoir plus sur les personnes avec lesquelles ils interagissent en affichant des éléments du profil des membres ».

Google : numéro de mobile obligatoire

Même histoire chez Google qui liste votre numéro de mobile dans votre profil et À propos de moi, notamment utilisé sur Google+. On appréciera le renvoi d'un clic vers la zone associée à l'utilisation de cette donnée, mais on regrettera qu'elle soit exigée lors de la création d'un compte :

Google Numéro de mobile

Deux possibilités sont proposées pour « aider les personnes qui connaissent votre numéro » : 

  • Entrer en contact avec vous via les services Google
  • Trouver les nom, photo et autres informations indiquées sur Google

Google précise qu'en cas de modification, « un jour ou deux peuvent s'écouler » avant que ce ne soit effectif.  La société précise également aux utilisateurs d'Android qu'il « est possible que certaines personnes puissent utiliser votre numéro de téléphone pour vous envoyer des messages via certaines applications. Pour ne plus recevoir ces messages, vous pouvez désactiver le paramètre correspondant sur votre téléphone. Les paramètres figurant sur la page Téléphone de votre compte ne s'appliquent pas à ce type de message ».

Snapchat : basique, simple

Petit dernier dans la galaxie des géants de la communication mondiale, Snapchat vous incite à utiliser votre numéro de portable pour vous créer un compte, mais ce n'est pas obligatoire. Vous devrez alors opter pour l'email.

Le paramètre sera néanmoins largement mis en avant et là aussi un petit bouton dans l'interface vous permettra d'être retrouvé par vos amis en utilisant ce numéro (ou pas).

Facebook, et bien d'autres encore... 

Le réseau social de Mark Zuckerberg est le principal mis en cause ici. Notamment parce que son moteur de recherche, plutôt complet, permet de trouver une personne via son numéro de téléphone.

Il en est de même via Messenger où les contacts de votre carnet d'adresse sont directement identifiés par leur compte Facebook, ce qui peut donner quelques surprises avec de vieux numéros jamais mis à jour ou des personnes que vous n'aviez pas vues depuis des années. 

Ici, comme ailleurs, ajouter un numéro à son carnet de contacts suffit à savoir si un lien est possible et éventuellement contacter la personne. Le moteur de recherche n'est qu'une modalité supplémentaire, plus rapidement accessible.

Facebook propose une section dans ses paramètres dédiés au numéro de mobile, là aussi mis souvent en avant pour des raison de sécurité et d'identification. Et comme sur les autres services, les paramètres de confidentialité proposent d'indiquer « comment les autres peuvent vous trouver et vous contacter » :

Facebook Confidentialité

Vous pouvez ainsi définir qui peut vous envoyer des invitations à devenir ami, qui peut voir votre liste d'amis, si les moteurs de recherche peuvent référencer votre profil et si votre email ou votre numéro de mobile peuvent être utilisés pour vous trouver. Ici, trois possibilités sont offertes :

  • Amis
  • Amis et leurs amis
  • Tout le monde

Impossible d'empêcher totalement cette identification, ce que l'on ne peut que regretter. Dans tous les cas, comme l'ensemble des paramètres de confidentialité des services que vous utilisez, ceux-ci méritent une attention particulière pour éviter une identification non désirée.

Il serait préférable que tout cela soit désactivé par défaut et que les requêtes sur le numéro de mobile soient moins courantes – surtout sous couvert de procédures de sécurité – alors que d'autres desseins s'y cachent.

Surtout que cette pratique est assez généralisée. Si vous faites le tour des applications accédant à votre carnet de contacts sous Android et iOS, nombreuses sont celles qui récupèrent également votre numéro de mobile pour permettre à des tiers de vous identifier simplement.

En attendant le 25 mai prochain et des règles plus strictes en Europe, soyez vigilants... et pas que sur Facebook.

Publiée le 12 mars 2018 à 12:01


Chargement des commentaires