Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Bilan 2017 du Médiateur des télécoms : 6 026 avis largement acceptés... sauf par Free
Téléphonie Crédits : stockyimages/iStock/ThinkStock

Bilan 2017 du Médiateur des télécoms : 6 026 avis largement acceptés... sauf par Free

Des chiffres qui manquent de détails
8 min

En 2017, le Médiateur des télécoms a reçu plus de dossiers et rendu plus d'avis qu'en 2016. Ses décisions sont très largement acceptées, sauf par Free qui se démarque de ses concurrents. Il en profite pour lancer quelques propositions afin d'améliorer les relations entre consommateurs et opérateurs.

En cas de litige avec son opérateur ou son fournisseur d'accès, la première chose à faire est évidemment de contacter le service client de ce dernier afin d'essayer de trouver un terrain d'entente. 

Contacter le Médiateur : une danse en trois temps

En l'absence de réponse ou si celle-ci ne vous convient pas, vous pouvez écrire à l'Arcep – par courrier simple (sic) –avec une copie de vos questions et/ou réclamations. « Nous transmettrons votre demande au service consommateur de cet opérateur » explique alors le régulateur des télécoms.

Enfin, dans un troisième temps, si la réponse ne vous convient toujours pas (ou en l'absence de retour au bout d'un mois), vous avez la possibilité de contacter le Médiateur des communications électroniques afin de lui exposer votre problème. Le service est proposé par l'Association Médiation des communications électroniques (AMCE), créée en 2003.

13 030 plaintes envoyées, mais 42 % seulement sont recevables.

Comme chaque année, elle publie son rapport d'activité, cette fois pour 2017. Après une très forte hausse en 2016 (+28 %), le nombre de dossiers parvenus au médiateur était encore en augmentation en 2017, mais de manière plus limitée avec 8 %.

Cet article est réservé aux Abonnés et membres Premium

Déjà abonné ?

Publiée le 13 février 2018 à 14:01


Chargement des commentaires