Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Hardware.fr cesse son activité éditoriale au profit de sa boutique et du forum
Web

Hardware.fr cesse son activité éditoriale au profit de sa boutique et du forum

Merci pour ce moment
4 min

« Clap de fin pour l'édito sur HardWare.fr ». C'est par ces quelques mots que nous avons appris hier la fermeture de l'un des précurseurs de l'Internet français, consacré depuis 21 ans aux évolutions du matériel informatique.

Achat PC est né le 10 mai 1997. Hébergé par Mygale à une époque où Facebook et Google n'existaient pas, ce site personnel lancé par un Marc Prieur encore adolescent est devenu peu après Hardware.fr (ce qui n'a pas été simple), accompagné de son célèbre forum (Joce, si tu nous lis).

Il est depuis juin 2000 la propriété du groupe LDLC, dont Marc est membre du directoire. En 21 ans, ce site est devenu l'une des références francophones pour les tests de matériel informatique. Ce jeudi, nous avons appris sa fermeture. Une bien triste nouvelle pour les passionnés, mais aussi pour l'ensemble du secteur.

Si certains lecteurs ont rapidement évoqué dans les commentaires la possibilité d'un crowdfunding de soutien et autres modifications du modèle économique, les motivations de cette décision ne sont pas toutes financières.

L'informatique évolue, une page se tourne

Marc évoque bien la complexité de rentabiliser un site à l'heure actuelle, notamment lorsque l'on propose du contenu de fond basé sur des tests – qui nécessitent parfois des semaines, contrairement aux pièges à clic – et sa volonté de ne pas passer au payant pour garder un site accessible à tous.

Mais il donne aussi des raisons liées à l'équipe. Damien Triolet, arrivé en 2003 pour s'occuper des GPU, est devenu responsable marketing technique pour AMD l'année dernière. Un « coup dur » pour le site, qui ne se reposait plus que sur le travail de deux personnes, dont Guillaume Louel qui gérait depuis les tests de processeurs et de cartes graphiques.

Une pratique qui n'a rien de nouveau, tant les services marketing des constructeurs sont composés d'anciens journalistes, certains ayant à l'époque quitté leur magazine papier pour tenter cette nouvelle aventure. On pourrait d'ailleurs y voir le début d'un nouveau cycle, avec une presse en ligne qui s'amenuise comme le papier l'a fait il y a 10/15 ans.

On pourrait également penser que c'est une sorte de victoire du numérique vu par le prisme des services en ligne, startups et autres appareils connectés/mobiles sur une culture plus « bas niveau » de l'informatique. Des sites qui s'attardent sur les détails et la technique plutôt que sur les annonces grandiloquentes et autres volontés de sauver l'humanité par la technologie, qui ne sont le plus souvent que des masques posés sur des motivations commerciales.

Mais ce n'est pas le cas, même si le paysage se recompose assurément. Il en est d'ailleurs de même pour les constructeurs qui, hors des fabricants de puces, sont le plus souvent condamnés à miser toutes leurs nouveautés sur les diodes RGB pour toucher le public important en 2018 : le gamer de 15/24 ans. Là aussi avec quelques resistants, tels que Noctua.

Un public que l'on touche plus facilement à travers une vidéo sponsorisée sur YouTube que via des sites et des magazines décortiquant des évolutions concrètes du matériel. D'ailleurs, lorsqu'il est question de tests chez les constructeurs, une demande continue de primer sur la qualité du contenu fourni : « est-ce qu'il y a un award  ? ».

Une situation loin d'être saine, mais qui devrait encore évoluer dans les années à venir. Pour du mieux, espérons-le.

Les archives restent disponibles, Hardware.fr devient une boutique en ligne

Marc estime de son côté être « simplement arrivé au bout de l'aventure [...] la flamme n'est plus assez présente pour continuer à faire vivre HardWare.fr en tant que site éditorial » malgré une passion encore présente pour le matériel informatique. Une décision déjà prise par nombre de créateurs de sites consacrés au hardware ces dernières années. 

En 20 ans, nombreux sont ceux à avoir cessé leur activité pour des raisons diverses : 3DChips, JackyPC, Matbe/PCWorld, TT-Hardware, VTR Hardware, etc. Rares sont les survivants à ne pas avoir été rachetés ou ne se reposant pas sur l'activité de rédacteurs passionnés, parfois plus ou moins bénévoles.

Guillaume, qui dit vouloir « poser sa plume » et renvoie vers son compte Twitter pour la suite, évoque cette question et une difficulté qui n'est pas propre au secteur du matériel informatique : « la concentration du marché de la publicité sur deux acteurs fait tendre naturellement les revenus côté contenu vers 0 et favorise le volume à la qualité. À titre personnel, je ne vois aujourd'hui de pérennité dans ce modèle et comprends donc parfaitement la décision de Marc de fermer le site, même si cela ne se fait pas sans regrets de mon côté » précise-t-il.

D'ici quelques semaines, hardware.fr renverra vers la boutique, créée l'année dernière. Le forum restera actif. Les archives du site éditorial seront préservées et diffusées sur le domaine old.hardware.fr.

Nous ne pouvons que souhaiter à Guillaume et Marc le meilleur pour la suite, et les remercier pour toutes ces années passées avant tout à partager cette passion commune, avec toujours l'intérêt du lecteur en tête. 

Publiée le 11 mai 2018 à 09:18


Chargement des commentaires