Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Téléphonie : fin des perturbations entre Orange et les autres opérateurs, la cause encore inconnue
Téléphonie Crédits : querbeet/iStock

Téléphonie : fin des perturbations entre Orange et les autres opérateurs, la cause encore inconnue

Les lutins des télécoms
3 min

Pendant deux jours, les appels entre Orange et les autres opérateurs fixes et mobiles ont subi d'importants problèmes. Si la situation semble rétablie, l'opérateur historique n'a pour le moment fourni aucune explication à ces dysfonctionnements « aléatoires ».

Les pannes des réseaux téléphoniques ont émaillé l'actualité ces dernières années, mais les problèmes qui ont touché Orange ces deux derniers jours seraient inédits. Lundi 14 mai, d'environ 10h à 12h20, puis de 14h à 16h45, les appels entre les abonnés fixe et mobile d'Orange et les autres opérateurs ont subi de nombreux aléas : de grésillements à l'impossibilité d'établir la communication. Pour d'autres, tout se déroulait normalement. Bis repetita hier, le mardi 15 mai en journée.

Dès la fin de matinée lundi, OVH a attribué les problèmes à l'opérateur historique, qui en reconnaissait lui-même la faute. En cause : la plateforme d'interconnexion voix entre Orange et les autres opérateurs, qui nous disent avoir subi les dysfonctionnements sans pouvoir agir. Si la situation est revenue à la normale, la stabilité actuelle n'est pas garantie, admet le groupe.

Des clients affectés de manière aléatoire

Contacté, Bouygues Telecom nous déclare que les problèmes étaient divers. Certains clients ne subissaient que quelques grésillements sur la ligne, d'autres avaient des communications blanches (un interlocuteur ou les deux n'entendai(en)t pas l'autre), quand des derniers n'arrivaient pas à établir de connexion vers des clients d'autres opérateurs. Les appels entre les autres opérateurs n'auraient pas été affectés.

Pour Orange, les effets de l'incident sont difficiles à évaluer, « car il intervient de manière aléatoire. Il n'y a pas de cible de clients clairement identifiée ». Pour sa part, Free déclare n'avoir aucun problème technique en interne, les attribuant à « SFR et Orange ». Aucun autre opérateur ne nous a fait état de problèmes avec la marque au carré rouge, qui réfute tout souci de son côté. Sur Twitter, elle affirme tout de même surveiller la situation, comme ses homologues.

Le problème a aussi affecté les contacts entre les clients d'Orange (grand public et professionnels) avec les opérateurs pour entreprises. Les abonnés d'OVH Télécom ont aussi été touchés.

Hier, l'opérateur les a avertis de perturbations sur leurs lignes. « Un problème d’interconnexion survenu entre le réseau Orange et différents opérateurs, dont OVH, en est à l’origine » a écrit l'entreprise dans un e-mail, routant temporairement ses appels via SFR. Ce matin à 10h50, ils ont été redirigés vers Orange, l'incident étant officiellement clos. Coïncidence, le groupe et OVH ont mis en place une nouvelle interconnexion voix, pour accueillir la montée en charge de leur lien.

Pas d'explication pour le moment

Orange a donc déployé un contournement au problème hier, les opérateurs étant encore mobilisés le 16 mai en fin de matinée. Bouygues Telecom se dit bien dépendant de l'opérateur historique sur la résolution de ce problème. La vigilance était d'ailleurs de mise ce matin vers 10h, l'heure où les perturbations ont commencé hier et avant-hier.

« Le service est bien revenu à la normale. Quant à la sérénité sur la non-reproduction, nous espérons bien évidemment que la solution trouvée est définitive. Les équipes sont mobilisées pour éviter la persistance de ce type de perturbations » répond Orange, qui promet une attention particulière ces prochains jours.

L'opérateur historique n'a pas encore livré d'explication, ni à la presse, ni semble-t-il aux autres opérateurs. Selon un concurrent, la solution en place serait bien temporaire, dans la mesure où Orange enquêterait toujours sur la cause exacte du problème. Nous devrions en savoir plus dès qu'il aura une explication.

Publiée le 16 mai 2018 à 15:58


Chargement des commentaires