Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
TU102, TU104 et TU106 : que cachent les nouveaux GPU Turing de NVIDIA ?
Carte graphique

TU102, TU104 et TU106 : que cachent les nouveaux GPU Turing de NVIDIA ?

Leurs performances
21 min

Après presque un mois de cache-cache, NVIDIA en dit enfin un peu plus sur sa nouvelle architecture Turing qui se décline en trois GPU. Et contrairement à ce que la communication du constructeur a pu laisser penser, les évolutions sont loin de ne concerner que le ray tracing.

Lorsqu'il a dévoilé sa nouvelle architecture Turing, NVIDIA n'a pas annoncé une seule carte graphique, mais six. Le constructeur mise tant sur le grand public que les professionnels et commence par le haut de gamme en dévoilant dès maintenant un modèle « Ti ». Des choix qui diffèrent de la méthode utilisée pour Pascal.

Nous avons donc découvert les Quadro RTX 5000, 6000 et 8000 puis les GeForce RTX 2070 et 2080 (Ti) quelques jours plus tard. Des références cachant trois GPU : les TU102, TU104 et TU106. Ils bénéficient tous des avancées de la nouvelle architecture (à quelques détails près) et d'une gravure en 12 nm FFN déjà utilisée sur Volta.

Cette génération doit réconcilier les deux marchés phares guidant les bons résultats de NVIDIA : les joueurs et le calcul massivement parallèle. Souvent à mi-chemin entre Pascal et Volta, ces puces introduisent des changements plus radicaux, notamment l'évolution du pipeline graphique et le ray tracing.

NVIDIA les a détaillés dans un document technique auquel nous avons eu accès avec quelques jours d'avance. L'occasion d'analyser ces évolutions, gratter la couche de marketing... et comprendre comment le constructeur veut nous impressionner autrement que par l'explosion de ses prix.

Notre dossier sur Turing et les GeForce RTX :

Turing : 10 ans de recherche pour un meilleur compromis

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 14 septembre 2018 à 15:00


Chargement des commentaires