Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Synology : NAS x19 dont le DS619slim, mises à jour et Mesh Router d'ici la fin de l'été
Stockage

Synology : NAS x19 dont le DS619slim, mises à jour et Mesh Router d'ici la fin de l'été

Pour le 10 GbE on repassera
5 min

Le constructeur étoffe sa gamme x19 et donne des détails supplémentaires sur son Mesh Router MR2200ac, dont la disponibilité se précise. Il est aussi question de la Surveillance Station 8.2 et du SRM 1.2.

Cette année encore, Synology n'était pas présent sur le Computex, mais au sixième étage d'un centre commercial de Taipei. Quelques NAS y sont exposés et des démonstrations proposées, notamment sur le DSM 6.2 disponible depuis le 25 mai.

C'était pour nous l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les nouveautés à venir, principalement côté matériel. Mais ce n'est encore pas cette fois que le constructeur va réussir à nous surprendre, tant sa nouvelle gamme ressemble à l'ancienne, à quelques ajustements près.

Trois NAS DSx19, retour de la version « slim »

Commençons avec les prochains NAS de la série DSx19. Trois modèles sont dévoilés à l'occasion du Computex : les DS619slim, DS1019+ et DS2419+. Le premier est une évolution du DS416slim sorti il y a quelques années, avec un processeur plus véloce et six emplacements « hot swap » de 2,5" (disque dur ou SSD) au lieu de quatre.

Si son design évolue, c'est pour reprendre celui des NAS de 3,5" avec des baies en façade (à l'arrière précédemment). Le processeur est un Celeron J3355 avec 2 Go de mémoire vive, contre respectivement un SoC Armada 385 88F6820 et 512 Mo. Deux ports réseau à 1 Gb/s et deux USB 3.0 sont de la partie. 

Passons au DS1019+ avec de nouveau un Celeron J3355 et deux ports réseau Gigabit, mais épaulé par 4 Go de mémoire vive et cinq baies de 3,5". Des emplacements M.2 NVMe pour SSD sont disponibles sous le NAS. Ce modèle prend en charge le transcodage de vidéos 4K UHD explique le constructeur.

Enfin, plus haut de gamme, le DS2419+ avec 12 baies exploite un Atom C3538 ave 4 Go de mémoire vive, quatre ports Gigabit, des emplacements M.2, deux USB 3.0, un Infiniband pour une unité d'extension et du 10 Gb/s... en option seulement.

Du côté des NAS au format rack, les RS1219+ (huit baies) et RS1619xs+ (quatre baies) arrivent, avec un Atom C2538 pour le premier et un Xeon D-1527 pour le second. Le RS1619xs+ est le premier de la série xs à être au format 1U. Dans tous les cas, pas de prix ou de date pour le moment. Ces NAS devraient être disponibles durant de la seconde moitié de l'année.

  • Synology DS619slim
  • Synology DS1019+
  • Synology DS2419+

En 2018, le 10 Gb/s et l'USB type-C manquent toujours à l'appel

Interrogé, le fabricant reconnait qu'il ne propose toujours pas de 10 Gb/s par défaut sur ses NAS « + » et nous confirme que ce n'est pas prévu à court terme.

S'il est bien souvent possible d'en ajouter via une carte PCIe, cette option est facturée près de 160 euros tout de même. Sur ce point, les gammes Synology sont d'ailleurs étranges : le DS1817, qui n'est pas une série « + », intègre par exemple nativement deux ports 10 Gb/s.

Une position d'autant plus regrettable que cette norme se déploie dans les cartes mères et chez ses concurrents. La série « x » QNAP la propose ainsi par défaut, comme les nouveaux AS4002T et AS4004T d'Asustor. Ces derniers seront vendus respectivement pour 289 et 399 euros en France, contre 474 euros pour le TS-431X de QNAP. Pour rappel, le DS1817 est aux alentours de... 1 000 euros.

Ce n'est pas la seule pingrerie. Pour le moment, aucun des NAS DS-x19 ne dispose de connecteur USB Type-C, ne parlons donc même pas de Thunderbolt 3. Pire, lorsque nous posons la question au fabricant, il répond n'avoir aucun modèle avec cette connectique en préparation. L'inertie de Synology, en position de leader face à ses concurrents, reste donc son plus grand défaut, qu'une interface réussie peine parfois à compenser.

Le Mesh Router (MR2200ac) arrivera aux alentours de la rentrée

Le Computex est aussi l'occasion de revenir sur le Mesh Router Wi-Fi 802.11ac, en précisant qu'il est animé par un SoC Qualcomm IPQ4019. L'interface ne surprendra personne puisqu'il s'agit du SRM des routeurs RTxx00ac. Le constructeur affirme de nouveau que son RT2600ac pourra contrôler directement le Mesh Router afin d'augmenter votre couverture (triple band 802.11ac), mais pas le RT1900ac qui ne serait pas assez puissant.

Il est compatible avec les normes Wi-Fi 802.11k/v/r. Comme nous l'avons déjà détaillé, les deux premières permettent à plusieurs points d'accès d'échanger des informations et d'améliorer les connexions Wi-Fi, tandis que la troisième autorise une transition rapide entre les différents points d'un même réseau, le « r » étant pour roaming.

La disponibilité est prévue pour le mois d'août ou de septembre, mais le tarif n'est pas toujours pas connu. 

Synology Mesh Router SMR 1.2

Le SRM va passer en version 1.2, avec un contrôle parental renforcé

Le Synology Router Manager arrivera prochainement en version 1.2, avec plus de granularité dans la configuration. Il est notamment question de profils utilisateurs, d'une gestion toujours plus détaillée du trafic et du filtrage web (par type de contenus et listes blanche/noire).

Le constructeur évoque aussi la possibilité de bloquer l'accès aux contenus explicites via l'utilisation de Safe Search sur Bing, Google et YouTube. Il n'est par contre pas question de l'intégration d'un moteur de recherche dédiée aux enfants comme Qwant Junior, mais l'idée semble plaire au fabricant qui va se pencher sur la question.

Surveillance Station 8.2 arrive avec LiveCam et Live Broadcast

Toujours sur la partie logicielle, la Surveillance Station 8.2 permettra d'utiliser son terminal mobile (Android ou iOS) comme caméra (pour rappel, deux sources peuvent être utilisée gratuitement et il faudra payer pour en ajouter d'autres).

Une fonction Smart Time Lapse pour accélérer des vidéos de manière « intelligence » est aussi de la partie. Le fabricant nous explique que son application peut revenir automatiquement à la vitesse normale lorsqu'un mouvement est détecté dans une zone prédéfinie par l'utilisateur. Ensuite, la vidéo repasse automatiquement en accélérée.

Enfin, plusieurs démonstrations concernaient des fonctionnalités autour de Active Backup for Business, Virtual Machine Manager (VMM) et Synology High Availability (SHA) 2.0. Elles sont donc largement orientées vers les professionnels ayant des besoins bien spécifiques. 

Bref, Synology continue de développer ses services, principalement vers les entreprises lors de ce Computex. Maintenant, et depuis déjà plusieurs années, on attend qu'il se réveille sur la partie matérielle.

Publiée le 07 juin 2018 à 15:30


Chargement des commentaires