Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Quand l'exécutif se vante d’avoir publié l’algorithme de Parcoursup « avec trois mois d’avance »
Loi Crédits : Assemblée nationale

Quand l'exécutif se vante d’avoir publié l’algorithme de Parcoursup « avec trois mois d’avance »

Putain, trois mois
5 min

Devant les députés, le ministre de l’Éducation s’est vanté hier d’avoir publié le code source de Parcoursup « avec trois mois d’avance ». Ce qui laisse entendre que l’amendement Villani avait en fait un but difficilement avouable : rendre momentanément inopérante la « loi CADA ». Explications.

Mais quel était donc l’objectif de l’amendement soutenu en décembre dernier par Cédric Villani, lors des débats sur le projet de loi dit « ORE » (pour « orientation et réussite des étudiants ») ?

« On se souvient qu’il avait été assez difficile d’obtenir la transparence sur le code d’APB », avait expliqué le rapporteur Gabriel Attal (LREM), dans l’hémicycle, en l’absence du célèbre mathématicien. Et en effet, l’association Droit des lycéens avait dû se contenter, fin 2016, d’un bout d’algorithme imprimé sur une dizaine de feuilles...

« Le présent amendement vise donc à clarifier tout cela et à faire en sorte que la nouvelle plateforme Parcoursup soit mise en œuvre dans une transparence totale », avait poursuivi Gabriel Attal.

L’amendement de Cédric Villani est finalement passé comme une lettre à La Poste, sans débat particulier. Seule la ministre de l’Enseignement supérieur est intervenue pour y apporter son soutien, cette proposition relevant à ses yeux d’une « exigence démocratique ».

Le diable se cache dans les détails

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 11 juillet 2018 à 16:00


Chargement des commentaires