Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Google annonce Android 9 Pie, déjà disponible pour les Pixel
OS

Google annonce Android 9 Pie, déjà disponible pour les Pixel

Un nom pas si tarte
5 min

Android 9 s’appellera finalement Pie. Google lance dans la foulée un appel aux développeurs, pour leur rappeler les nouveautés de son système. Les utilisateurs, eux, peuvent même déjà installer Pie s’ils possèdent un Pixel ou un Essential Phone. Les autres devront attendre.

Sans crier gare, Google a fourni hier soir deux informations importantes. D’une part, le nom du système. L’entreprise bat son record avec trois petites lettres, Pie (tarte en anglais). On est loin du temps d’Ice Cream Sandwich.

D’autre part, la diffusion en OTA (Over The Air) du système pour les appareils compatibles : les Pixel et l'Essential Phone. Bien que le téléchargement ait commencé, tout le monde ne sera pas forcément servi en même temps. L’attente ne sera toutefois pas longue, le déploiement se faisant en général sur quelques jours.

Tous les autres appareils, notamment ceux ayant participé au programme Beta, devront patienter un peu. Google promet une diffusion « avant la fin de l’automne » pour les Nokia 7 Plus, Oppo R15 Pro, Sony Xperia XZ2, Vivo X21, le Vivo X21UD et Xiaomi Mi Mix 2S. Pour les autres, tout dépendra du bon vouloir de chaque constructeur.

De petites améliorations un peu partout

Android Pie introduit la nouvelle vue multitâche présentée il y a quelques mois. Les fiches des applications ne sont plus présentées en empilement vertical, mais côte à côte. Selon Google, un simple glissement vers le haut depuis n’importe où déclenche cette vue. C’était effectivement le cas dans la bêta 2 du système sur un Nokia 7 Plus, mais la bêta 3 a curieusement remis en place le bouton dédié au multitâche.

Outre une prise en charge officielle des écrans possédant une encoche (ou « notch ») et des capteurs d’empreintes digitales (les applications n’ont plus besoin de développer leur propre interface), les notifications évoluent aussi. Les API MessagingStyle permettent de les rendre plus riches en informations. Les réponses directes seront plus complètes,  avec notamment l’insertion de pièces jointes. Les développeurs pourront d’ailleurs utiliser plus tard ML Kit pour générer des Smart Replies.

Android 9.0 PieAndroid 9.0 PieAndroid 9.0 PieAndroid 9.0 PieAndroid 9.0 Pie

Android Pie consacre le règne du machine learning

Les utilisateurs sont prévenus : Android 9 propose de l’IA à tous les étages. De nombreuses fonctionnalités sont ainsi basées sur le machine learning. Adaptive Battery donnera par exemple la priorité aux applications les plus souvent utilisées. Adaptive Brightness se souviendra des réglages de luminosité définis par l’utilisateur dans chaque contexte, pour les changer dynamiquement par la suite.

Plus consistantes, les App Actions ambitionnent de vous fournir la bonne action au bon moment. Le système apprend des habitudes et tâche de proposer une information, un service ou une application selon le contexte.

Si vous partez par exemple tous les matins au travail à la même heure, Android vous proposera l’itinéraire le plus adapté dans Google Maps en fonction du trafic. Idem si vous avez l’habitude d’appeler une personne particulière dans une tranche horaire ou d’écouter de la musique en sortant du travail le soir. Ces actions apparaîtront sous forme de notifications.

Vous reprendrez bien une part ?

Même si la fonction ne sera pas prête tout de suite, Android Pie proposera des Slices, des morceaux d’informations provenant d’applications. Disponibles plus tard cet automne, les Slices ne fonctionneront dans un premier temps que dans l’application Google. Selon les termes recherchés, les applications concernées pourront publier des encadrés proposant de réaliser une action.

À la manière des Apps Actions, c’est aux applications tierces de déclarer les fonctions pouvant être appelées de cette manière. Le contenu sera affiché dans un cadre et dépendra du contexte. Google ajoute que les Slices seront par la suite utilisées dans d’autres services, notamment Assistant.

Google fait le forcing sur le bien-être

Comme nous l’avions indiqué lors de la présentation initiale du système, Android 9 veut vous aider à maîtriser le temps passé devant l’écran. Des mécanismes que l’on retrouve élégamment dans iOS 12, en préparation chez Apple, et dans certaines applications, comme Facebook et Instagram.

Rassemblées sous l’appellation « bien-être numérique », ces fonctions interviennent un peu partout. On trouve par exemple un panneau récapitulatif affichant la manière dont l’appareil est utilisé, le temps d’écran, celui passé sur chaque application, etc.

Ceux qui veulent aller plus loin pourront même définir un temps spécifique à chaque application. Si vous indiquez par exemple « 1 heure » pour Facebook, le système vous préviendra de la fin de votre quota. En outre, l’icône de l’application se grisera sur l’écran d’accueil, même si son lancement ne sera pas bloqué pour autant.

Le mode Ne pas déranger évolue lui aussi pour se montrer plus strict. Contrairement aux versions précédentes, il bloquera par exemple les notifications sur l’écran, même si vous êtes en train d’utiliser l’appareil. En clair, l’utilisateur doit être tranquille.

L’utilisateur peut forcer le trait le soir s’il sait qu’il a un peu de mal à décrocher de son écran. Une fonction permet ainsi de basculer automatiquement en éclairage nocturne, Ne pas déranger et de griser graduellement l'écran à partir d’une certaine heure. Autant d’indicateurs censés aider à faire comprendre qu’il est l’heure d’aller se coucher. Certains diront : « On en est là ».

Les développeurs tiers mis à contribution

Comme toujours avec une nouvelle version d’un système, les développeurs d’applications devront se mettre à la page, du moins s’ils souhaitent profiter des fonctions introduites. Certaines, comme Adaptive Battery sont automatiques, tandis que d’autres réclament des modifications.

C’est particulièrement vrai avec les App Actions et Slices, les applications devant exposer aux systèmes les fonctionnalités qui pourront être appelées par le système selon le contexte.

Les développeurs sont également invités à se pencher sur l’API Neural Networks 1.1, qui apporte neuf nouvelles opérations (Pad, BatchToSpaceND, SpaceToBatchND, Transpose, Strided Slice, Mean, Div, Sub et Squeeze). Elles sont accessibles, évidemment, à travers le framework TensorFlow Lite, qui autorise l’exécution locale des modèles.

Notez que nous nous pencherons plus en détail sur Android 9 Pie quand il sera plus largement disponible, notamment sur les appareils tiers pris en charge pendant la phase bêta.

Publiée le 07 août 2018 à 11:15


Chargement des commentaires