Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Plateformes Drive AGX et Clara AGX, Tesla T4 : NVIDIA répand Xavier et Turing
Carte graphique

Plateformes Drive AGX et Clara AGX, Tesla T4 : NVIDIA répand Xavier et Turing

Tensor, Tensor, Tensor !
3 min

L'architecture Turing s'allège pour une carte limitée à 75 watts de TDP destinée aux calculs liés à l'IA : la Tesla T4. Dans le même temps, NVIDIA renforce son offre dédiée aux véhicules autonomes et à l'imagerie médicale.

La société tient en ce moment l'édition japonaise de sa GPU Technology Conference et en profite pour faire quelques annonces, notamment au niveau local.

Ainsi, on apprend pêle-mêle que Fujifilm va s'équiper en serveurs DGX-2, que le groupe NTT adopte la plateforme maison dédiée à l'IA, que Yamaha Motor (entre autres) va exploiter Jetson AGX Xavier pour ses appareils autonomes et qu'Isuzu travaille à des camions autonomes basés sur Drive AGX.

AGX : nouvelle marque ombrelle chez NVIDIA

Cette dernière plateforme fait d'ailleurs l'objet d'annonces plus générales. Tout d'abord, on note la généralisation de la dénomination AGX pour tout ce qui touche aux solutions autonomes, et notamment la robotique. Ainsi, le kit de développement Jetson Xavier annoncé au Computex, change de nom.

Ensuite, un second kit consacré aux véhicules autonomes sera proposé à compter du 1er octobre : Drive AGX Xavier. Il se veut plus simple que la version AGX Pegasus et n'intègre qu'un SoC Xavier (contre deux accompagnés de deux GPU).

Enfin, la plateforme de simulation Drive Constellation est désormais ouverte aux partenaires de NVIDIA. Elle permet pour rappel d'intégrer des environnements, véhicules et scénarios afin de tester les IA devant être intégrées à des voitures autonomes.

Le constructeur en dit également un peu plus sur sa plateforme Clara dévoilée en mars, qui se compose d'un SDK dédié au traitement de l'imagerie médicale et de solutions techniques Clara AGX basées là encore sur un SoC Xavier et des GPU de la génération Turing.

Pour le moment, seul un programme d'accès anticipé est proposé, une beta étant planifiée pour le second trimestre 2019.

NVIDIA Drive AGXNVIDIA Clara AGX

Tesla T4 : Turing dans une carte à 75 watts de TDP

Enfin, il est question d'une nouvelle carte consacrée aux calculs liés à l'intelligence artificielle avec la Tesla T4, première de la gamme à être équipée d'un GPU de la génération Turing. Elle complète ainsi les Quadro RTX et GeForce RTX.

Destinée aux serveurs avec son design passif, elle propose 2 560 CUDA Cores et 320 Tensor Cores, avec un TDP de 75 watts. Pour rappel, une Quadro RTX 5000, le modèle le plus accessible annoncé jusque-là, intègre 3 072 CUDA Cores pour 384 Tensor Cores. NVIDIA précise que sa nouvelle carte dispose d'une puissance de calcul de :

  • 8,1 TFLOPS (FP32)
  • 65 TFLOPS (Mixed FP16/FP32)
  • 130 TOPS (INT8)
  • 260 TOPS (INT4)

16 Go de GDDR6 sont intégrés, la bande passante annoncée étant de 320 Go/s. Il ne s'agit donc pas d'un modèle haut de gamme, mais plutôt d'une sorte d'accélérateur destiné à combattre les solutions de type TPU (Tensor Processor Unit) que l'on voit monter en puissance chez la concurrence.

NVIDIA met également en avant ses capacités de (dé)compression vidéo, avec la gestion d'un maximum de 38 flux Full HD pouvant être gérés. Ce, de manière conjointe à des solutions de détection d'objets par exemple.

Google intègrera bientôt cette carte dans son offre de services Cloud, un accès anticipé pouvant être demandé. Plusieurs constructeurs sont également mentionnés comme partenaires. Pour le reste, aucun tarif n'a pour le moment été annoncé.

Publiée le 13 septembre 2018 à 10:17


Chargement des commentaires