Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Apple : iPhone Xs (Max) à 1 159 euros, iPhone Xr à 859 euros, Watch Series 4 à 429 euros
Smartphones

Apple : iPhone Xs (Max) à 1 159 euros, iPhone Xr à 859 euros, Watch Series 4 à 429 euros

Fin d'une époque
8 min

Comme à chaque rentrée, Apple présentait ce soir sa nouvelle gamme d'iPhone avec les Xs (Max) et Xr. Le bouton Accueil disparaît complètement, l'iPhone X imposant son design à tous les modèles. Côté Watch, la Series 4 embarque un écran nettement plus grand.

Après une courte séquence humoristique, c’est un Tim Cook réjoui – sans doute par la barre des deux milliards d’appareils iOS vendus à ce jour – qui s’est attaqué au programme de la soirée. Pas d’iPhone cependant encore, mais l’Apple Watch.

Apple Watch Series 4 plus grande, avec plus d'informations

Voici donc la Series 4, qui subit un traitement à la iPhone X : un châssis un peu plus grand, mais surtout des bordures réduites, menant à une taille d’écran en augmentation de 32 à 35 % selon les modèles. En échange, la montre est plus fine.

L’écran plus grand entraine une augmentation de la densité d’informations. Sur le cadran, on passe ainsi à huit complications et des options supplémentaires. Idem pour le cadran modulaire, qui peut afficher davantage d’activités, par exemple garder un œil sur ses résultats sportifs pendant qu’on surveille une autre donnée.

Plusieurs nouveaux cadrans font leur apparition, dont un tiré de l’application Respirer, et plusieurs basés sur les éléments. Le feu par exemple simule des flammes derrière l’écran.

Parmi les changements matériels, notons une couronne digitale repensée et disposant d’un retour haptique (comme l’iPhone depuis le 7), un haut-parleur plus puissant, un microphone déplacé de l’autre côté pour éviter les échos, un dos en céramique et l’écran en cristal de saphir et une puce S4 64 bits à deux cœurs, censée être deux fois plus puissante que la génération précédente. On note l'arrivée du Bluetooth 5.0, qu'Apple n'avait jamais utilisé jusque-là.

Conférence Apple 12 septembreConférence Apple 12 septembre

La Series 4 veut devenir une gardienne

La Series 4 embarque également une fonction bienvenue : la détection des chutes. Selon Apple, elle est rendue possible par le nouveau composant gyroscope/accéléromètre, décrit comme huit fois plus rapide et beaucoup plus précis. Toujours selon la firme, des études ont permis de mettre en lumière des gestes annonçant la chute. Une fonctionnalité que l'on retrouve déjà dans plusieurs montres/bracelets connectés pensés pour le troisième âge.

Pour rester dans le domaine de la santé, le capteur de rythme cardiaque s’enrichit de plusieurs nouvelles fonctions. L’utilisateur peut par exemple définir des paliers haut et bas d’alerte, pour que la montre sonne en cas d’anomalie. Surtout, la Series 4 est capable de produire un électrocardiogramme (ECG) en plaçant en plus un doigt sur la couronne digitale.

Apple n’est pas le premier dans ce domaine (la VivoWatch BP le proposait déjà par exemple), mais les données sont reprises dans l’application Santé existante. L’ECG est stocké sous forme de document PDF que l’on peut ensuite consulter avec son médecin ou imprimer. Ces fonctions réclamant des autorisations spécifiques dans chaque pays, elles ne sont disponibles dans un premier temps qu’aux États-Unis, Apple ayant reçu l’autorisation de la FDA. Aucun calendrier n’a été fourni pour le reste du monde.

Conférence Apple 12 septembre Apple Watch

Tous les bracelets existants restent compatibles avec les nouveaux modèles. Côté couleurs, on note l’arrivée de l’or pour les variantes aluminium et acier.

La Series 4 sera disponible à partir de 429 euros en version classique et 529 euros en version 4G. La Series 3 reste au catalogue, avec une baisse de prix : 279 dollars. Les précommandes ouvriront le 14 septembre, pour une disponibilité le 21 septembre. watchOS 5.0 débarquera quant à lui le 17 septembre pour les montres compatibles.

L’iPhone Xs se décline bien en deux formats

L’iPhone Xs – prononcer « 10s » - prend le relai de l’iPhone X et de son écran 5,8 pouces OLED (2 436 x 1 125 pixels), compatible HDR (Dolby Vision et HDR10). D’un point de vue design, rien ne change ou presque. L’or rejoint l’argent et le gris sidéral, tandis que la protection contre les liquides passe d’IP67 à IP68.

L’iPhone Xs Max fait bien 6,5 pouces, la dalle affichant 2 688 x 1 242 pixels, avec les mêmes caractéristiques que son petit frère. Si l’écran est de loin le plus grand jamais installé par Apple dans un smartphone, le châssis fait environ la taille de l’actuel iPhone 8 Plus. Les habitués de ce format seront donc peut-être tentés par le Xs Max, dont l’écran sera plus grand d’un pouce.

Le son stéréo serait bien meilleur que sur l’iPhone X, de même que la technologie Face ID. Apple évoque des algorithmes et une Secure Enclave beaucoup plus rapides, autorisant un déverrouillage plus simple.

Conférence Apple 12 septembre iPhone XsConférence Apple 12 septembre iPhone Xs

L'A12 se veut une bête de course (pour les réseaux neuronaux)

Au cœur du smartphone, on trouve l’A12 Bionic, qui garde donc le même sobriquet que l’A11. Il s’agirait de la première puce gravée en 7nm, embarquant 6,9 milliards de transistors (exactement comme le Kirin 980 de Huawei). La partie CPU contient deux cœurs pleines performances, quatre plus économes pour les calculs plus légers, et la partie GPU est décrite comme 50 % plus rapide. La (dé)compression vidéo est également plus performante.

La partie consacrée aux calculs neuronaux est nettement plus développée que dans l’A11, avec huit cœurs consacrés à ce seul usage. Apple évoque 5 000 milliards d’opérations par seconde. Apple orientant une bonne partie de son machine learning vers le local, on ne s’étonnera pas de cette évolution.

Apple donne quand même quelques mesures concrètes, via l’impact sur CoreML, ses API dédiées au machine learning. À modèle équivalent, l’A12 calculerait 9 fois plus rapidement que l’A11, tout en consommant un dixième de l’énergie réclamée avant. On demande évidemment à voir.

Conférence Apple 12 septembre iPhone XsConférence Apple 12 septembre iPhone Xs

Du flou réglable pour les photos, du son stéréo pour les vidéos

La caméra évolue aussi, avec un objectif grand-angle rénové et une ouverture de f/1,8. Les pixels descendent quant à eux à 1,4 micron. En revanche, on reste sur du 12 mégapixels, Apple ne voyant visiblement pas le besoin d’aller plus loin depuis quelques années. Idem à l’avant, malgré un capteur plus rapide, on reste sur 7 mégapixels. L’iPhone Xs réalise cependant des opérations plus nombreuses de traitement. Avant la prise, une reconnaissance est également réalisée pour repérer les visages et éviter par exemple les yeux rouges.

Une nouveauté vient compléter l’ensemble : Smart HDR. Chaque cliché est en fait un recoupement d’une série, pour choisir les meilleures ombres, les images les plus nettes, etc. Les photos montrées sont convaincantes, et Apple jure qu’elles n’ont pas été retouchées après coup, mais on attendra bien sûr de constater sur pièce.

  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xs
  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xs
  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xs
  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xs

L’effet bokeh, présent sur l’iPhone X et les iPhone Plus, est amélioré dans la foulée. Apple explique avoir étudié les clichés classiques pour reproduire le flou de l’arrière-plan. De plus, l’ouverture est maintenant réglable, de f/1.4 à f/16. Petit (ou pas) bonus : l’iPhone Xs peut enregistrer le son des vidéos en stéréo. Il n’est jamais trop tard.

Outre une batterie légèrement améliorée (Apple parle d’une demi-heure en plus par rapport à l‘iPhone X), l’iPhone Xs et sa déclinaison Max pourront faire du dual Sim. Seulement, l’une des deux sera au format eSim, donc intégrée, nécessitant des accords spécifiques avec les opérateurs. Autant dire que ce n'est pas gagné en France.

Conférence Apple 12 septembre iPhone XsConférence Apple 12 septembre iPhone Xs

L’iPhone Xr enterre le bouton Accueil

Encore une rumeur confirmée : le successeur de l’iPhone 8 n’est pas le 9, mais le Xr. Le changement de nom symbolise l’évolution du design, puisqu’il reprend celui du X(s). Une seule caméra derrière, mais une palette de couleurs qui n’est pas sans rappeler celle de l’iPhone 5c, qui se voulait alors plus abordable.

L’écran 6,1 pouces présente une définition 1 792 x 828 pixels et est de type Liquid Retina. Selon Apple, c’est une technologie meilleure que l’actuel Super LCD de l’iPhone 8, mais on ne sait pas bien en quoi. Curieusement, la dalle ne supporte pas 3D Touch, mais embarque à la place le Haptic Touch, qui renvoie une vibration pour les appuis longs. 

  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xr
  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xr
  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xr
  • Conférence Apple 12 septembre iPhone Xr

L’iPhone Xr reprend à la fois la puce A12 et le même appareil photo, même s’il fait l’impasse sur le second capteur. Même ouverture, même contrôle de l’effet bokeh et autres. Les calculs sont cependant réalisés via logiciel, il n’est donc pas certain que le rendu soit identique dans toutes les circonstances.

L’autonomie est annoncée comme 1h30 meilleure que celle de l’iPhone 8 Plus, ce qui est toujours bon à prendre. Par contre, la protection contre l’eau redescend à IP67 pour ce Xr, comme l’actuel iPhone 8.

Précommandes et tarifs

Les précommandes des Xs ouvriront le 14 septembre pour une disponibilité le 21 septembre., avec des versions 64, 256 et 512 Go. Tarifs de base : 1 159 euros pour le Xs, 1 259 euros pour le Xs Max (contre 999 et 1 099 dollars).

Côté Xr, le tarif débutera à 859 euros (contre 749 dollars), avec des versions 64, 128 et 256 Go. Les précommandes ouvriront le 19 octobre pour une disponibilité le 26 octobre.

Le reste du catalogue évolue. L’iPhone 8 descend mécaniquement à 689 euros et les iPhone 7 à 529 euros. Quant à l’iPhone SE… il disparaît du catalogue (comme l'iPhone X d'ailleurs). Il n’existe donc plus aucun écran de taille inférieure à 4,7 pouces dans la boutique d’Apple.

Quant à iOS 12, il sortira le 17 septembre (lundi prochain), tout comme le nouvel tvOS. On apprend dans la foulée que macOS Mojave sera disponible le 24 septembre.

Conférence Apple 12 septembre iPhone Xr Xs tarif

Publiée le 12 septembre 2018 à 21:03


Chargement des commentaires