Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Neutralité du Net : l’Arcep va analyser l’offre Air France CONNECT
Loi Crédits : Aero Icarus (CC BY-SA 2.0)

Neutralité du Net : l’Arcep va analyser l’offre Air France CONNECT

Comme un avion sans elle
4 min

Air France CONNECT respecte-t-elle la neutralité du Net ? Au regard de cette offre Wi-Fi dans les avions fondée en partie sur une hiérarchisation des services, plutôt que des quotas, la Quadrature du Net considère que non. L’Arcep nous révèle mener une première analyse.

Le 26 septembre, Air France a dévoilé son offre Wi-Fi dans les avions. Au menu, un « pass » Message gratuit et deux « pass » payants, baptisés Surf et Stream.

Le premier permet d’échanger gratuitement sur WhatsApp, Facebook Messenger, iMessage et WeChat, en offrant au surplus un accès à airfrance.com et à l’application maison pour gérer ses réservations.

L’offre Surf inclut, elle, un éventail d’accès à Internet facturé entre 3 euros (court-courrier) et 18 euros (long-courriers). Enfin, Stream propose les options de ces deux précédentes offres, outre un accès haut débit « pour profiter du streaming et du téléchargement durant tout le vol au tarif de 30 euros », ce tarif valant pour 10 000 miles.

« L’offre Air France CONNECT, prévient la compagnie, s’enrichira progressivement afin de proposer aux clients des services et divertissements supplémentaires tels que des informations détaillées sur leur vol, une offre de shopping ou encore une large sélection de films, séries et documentaires à visionner gratuitement sur leur Smartphone ou tablette ».

Le Wi-Fi à bord sera proposé d’ici la fin de l’année sur 22 avions long-courriers et 8 avions court et moyen-courriers, avant d’être généralisé d’ici fin 2020.

Pour la Quadrature, Air France « viole outrageusement la neutralité »

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 08 octobre 2018 à 10:45


Chargement des commentaires