Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Game Awards 2018 : entre récompenses attendues et jeux surprise
Jeux video

Game Awards 2018 : entre récompenses attendues et jeux surprise

Vous aimez les Doritos™ ?
6 min

Cette nuit, la cérémonie des Game Awards a pris place. À cette occasion, des prix sont venus récompenser les meilleurs jeux ainsi que les joueurs professionnels remarqués pour leurs performances en 2018. C'était aussi le moment pour les éditeurs de distiller quelques annonces de second plan. 

Trente catégories, une centaine de nommés, une quinzaine d'annonces et un homme-sandwich : Geoff Keighley, plus connu sous le sobriquet de « Dorito Pope ». Voilà comment pourrait se résumer la cérémonie annuelle des Game Awards, devenus au fil des ans un rendez-vous important pour l'industrie vidéoludique. 

L'École des fans

Pour ceux qui souhaitent profiter de l'intégralité des trois heures et demi de « show » (uniquement en 360p au moment où nous rédigeons cette actualité), il vous suffit de vous rendre sur YouTube et de vous laisser porter. Pour les autres, voici un résumé des récompenses attribuées hier soir. 

Elles ont été décernées selon un processus de vote mélangeant les voix de 69 médias et influenceurs, qui comptent pour 90 % du total, avec les votes du public, comptant pour 10 %. Un système qui permet selon les organisateurs de faire entendre la voix des joueurs, sans pénaliser les titres sortis sur une seule plateforme ou ayant un public restreint. Les éditeurs sont quant à eux tenus de ne pas faire campagne auprès du jury, sous peine d'exclusion. 

Le palmarès complet est disponible à cette adresse.  On retiendra que le fameux titre de jeu de l'année revient à God of War, développé par Sony Santa Monica, qui devance Assassin's Creed Odyssey, Celeste, Marvel's Spider-Man, Monster Hunter : World et Red Dead Redemption 2. Une sélection qui fait la part belle aux jeux d'action/aventure sortis des plus grosses écuries.

Heureusement, quelques titres plus audacieux et issus de studios plus modestes ont aussi eu le droit aux honneurs. Return of the Obra Dinn, est auréolé du titre de la meilleure direction artistique (devant God of War, RDR2 et Octopath Traveler, excusez du peu). Celeste est titré meilleur jeu indépendant de l'année, tandis que l'excellent Dead Cells est couronné meilleur jeu d'action, au nez et à la barbe de Call of Duty : Black Ops 4, Far Cry 5 ou Destiny 2 : Forsaken

Fortnite repart évidemment avec son lot de récompenses, dont celui de meilleur titre multijoueur, la palme du jeu e-sport revenant à... Overwatch. Dominique McLean (dit SonicFox), connu pour avoir décroché quatre titres en quatre ans à l'Evo est quant à lui couronné meilleur joueur professionnel de l'année. Parmi les récompenses individuelles, une seule a été attribuée à une femme cette année : Eefje Depoortere (dite Sjokz), pour son travail d'animatrice des finales européennes des League Championship Series de League of Legends.

Des annonces à la pelle

Les différentes remises de prix étaient entrecoupées d'annonces de la plupart des grands éditeurs, mais également de structures plus modestes, qui ont pu trouver là une exposition appréciable, et peut-être plus efficace que celle de l'algorithme de suggestions de Steam. 

L'occasion pour Galactic Cafe par exemple d'annoncer le lancement l'an prochain d'une édition « Ultra Deluxe » de The Stanley Parable, sur PC et consoles. Les contours de son contenu sont encore flous. Seule certitude, de nouveaux arcs narratifs menant à des fins alternatives seront au programme. Hello Games, à qui l'on doit No Man's Sky, a de son côté dévoilé The Last Campfire, un jeu d'exploration où l'on doit partir à la recherche... du dernier feu de camp dans un univers pour le moins étrange. 

Le mystère plane également sur Among Trees, un jeu de survie aux décors idylliques. Son lancement est prévu l'an prochain sur PC, en accès anticipé sur Steam, comme l'exigent les canons du genre. 

Le secret est également de mise autour de Journey to the Savage Planet, édité par 505 Games (à qui l'on doit Sniper Elite III, Arma 3 ou Terraria) puisque la seule information dévoilée à son sujet n'est autre que son titre... C'est toujours davantage qu'au sujet du prochain Dragon Age, puisqu'un représentant de Bioware est monté sur scène simplement pour confirmer que le studio travaille bien sur un projet lié à cette franchise. On s'en serait doutés. 

Quelques dates à se mettre sous la dent

Heureusement, toutes les annonces d'hier n'étaient pas aussi vagues. Ubisoft est par exemple venu teaser le lancement de Far Cry New Dawn pour le 15 février prochain. Le scénario vient se dérouler 17 ans après les évènements de Far Cry 5, dans une région de Hope County ravagée par la radioactivité. 

Vendu au prix de 44,99 euros sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, il ne faut sûrement pas s'attendre à un titre au contenu aussi dense que le volet précédent, mais plutôt à une sorte de Blood Dragon sous hormones, jouable en coopération. Si le titre est à la hauteur, les déçus de Fallout 76 pourraient bien trouver ici une porte de sortie. 

Far Cry New Dawn
L'apocalypse, oui, mais avec de la peinture fluo

Si vous préférez les jeux de combat, sachez que Mortal Kombat 11 est annoncé pour le 23 avril prochain. NetherRealm Studios est visiblement adepte de la régularité dans ses lancements, puisque les deux volets précédents étaient respectivement sortis en avril 2015 et 2011. 

Il faudra toutefois attendre un évènement communautaire qui se tiendra le 17 janvier prochain pour en apprendre davantage sur les évolutions apportées au gameplay de la série. Les précommandes sont quant à elles déjà ouvertes sur PC, PlayStation 4, Switch et Xbox One, à partir de 70 euros en édition standard et de 100 euros pour une version Premium ajoutant un « Kombat Pack », au contenu indéfini.

Pour ceux qui attendent le lancement de RAGE 2, le rendez-vous est pris pour le 14 mai prochain. Peu de nouveautés annoncées cette fois-ci en dehors du fait que deux éditions du titre cohabiteront : une Standard offrant en cas de précommande une mission exclusive, une arme, une armure et un véhicule bonus, et une Deluxe qui ajoute un bonus d'expérience, le célèbre BFG et... un code de triche. Il fut un temps, ces derniers étaient distribués gratuitement, mais Bethesda a semble-t-il décider d'essayer de nouveaux modèles économiques.

Enfin, un remake de Crash Team Racing a été dévoilé lors de la soirée. Attendu pour le 21 juin prochain sur PlayStation 4, Switch et Xbox One, il sera bien entendu jouable en ligne, mais également en multijoueurs local, à condition d'avoir assez de manettes. Contrairement à Crash Bandicoot et à Spyro, il ne s'agira pas d'une compilation de plusieurs titres, puisque seule la version sortie sur PlayStation 1 sera refondue. 

Vous reprendrez bien quelques DLC ou une petite démo jouable ?

Terminons ce tour d'horizon avec quelques révélations plus légères, à commencer par celle d'un « Fighter Pass » pour Super Smash Bros Ultimate. Le premier personnage dévoilé n'est autre que Joker, pas l'adversaire de Batman, mais un des protagonistes de Persona 5. Il s'agira du premier élément de ce pack vendu à 24,99 euros, dont les cinq combattants seront rendus disponibles progressivement d'ici février 2020. 

Du côté de PlayerUnknown's Battlegrounds, la conférence était l'occasion de lancer (sur les serveurs de test uniquement) une nouvelle carte, Vikendi (à ne pas confondre avec Vivendi), qui a la particularité d'être couverte de neige. L'endroit idéal pour sortir vos habits virtuels blancs qui ne servaient qu'à vous faire repérer à 400 mètres à la ronde auparavant. Son arrivée définitive est quant à elle prévue pour le 19 décembre sur PC, et en janvier sur consoles.

Enfin, à défaut d'avoir pu obtenir l'exclusivité complète de Devil May Cry 5, Microsoft est tout de même parvenu à s'offrir une première démo jouable du jeu, disponible dès aujourd'hui sur Xbox One. Une deuxième démo, multiplateforme cette fois-ci est attendue dans les semaines à venir. Le titre complet lui, ne sera disponible qu'à compter du 8 mars 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Publiée le 07 décembre 2018 à 18:20


Chargement des commentaires