Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Fuite de données personnelles au Quai d'Orsay
Securité Crédits : Yuri_Arcurs/iStock

Fuite de données personnelles au Quai d'Orsay

À vos Stabilo !
1 min

Le ministère des Affaires étrangères révèle le vol des informations des « personnes à prévenir » en cas de problème d'un voyageur. Les adresses email et numéros de téléphone sont concernés.

Après huit ans d'activité, le service Ariane a droit à sa fuite de données. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères confirme le vol d'informations personnelles, d'abord signalé par email à des personnes concernées. Le service permet aux voyageurs d'obtenir des informations de sécurité sur leur déplacement et d'inscrire des personnes à contacter.

Comme le note France Diplomatie, ce sont justement ces données qui ont fuité : nom, prénom, numéro de téléphone et adresse email des contacts. Leur nombre n'est pas précisé.

Le ministère dit avoir alerté la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) et saisi la justice. Il garantit avoir pris les mesures nécessaires pour empêcher une nouvelle fuite, sans les détailler. Le service reste fonctionnel. « Ces incidents ne remettent pas en cause sa fiabilité et son utilité pour la sécurité des déplacements des Français à l’étranger », estime le Quai d'Orsay.

« On ne peut exclure que ces données puissent être utilisées par des tiers à des fins publicitaires (par courriel ou SMS), d'hameçonnage (« phishing ») ou de tentative d'escroquerie », prévient le ministère dans son email aux victimes. Jérôme Notin, directeur général du groupement Acyma, recommande de doubler de vigilance sur les messages reçus par l'adresse concernée.

Le ministère propose de contacter mesdonnees.ariane@diplomatie.gouv.fr.

Publiée le 13 décembre 2018 à 12:22


Chargement des commentaires