Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Le gouvernement veut muscler l'arsenal législatif contre le téléphone au volant
Loi Crédits : kasto80/iStock

Le gouvernement veut muscler l'arsenal législatif contre le téléphone au volant

Le téléphone pleure
4 min

Afin d'écarter de la route des conducteurs potentiellement dangereux, le gouvernement veut faciliter les suspensions administratives de permis de conduire en cas d’usage du téléphone au volant. Une rétention pouvant atteindre six mois serait par exemple de mise en cas de constatation simultanée d’une seconde infraction.

Un nouveau tour de vis se prépare. Conformément à ce qui avait été annoncé suite au Comité interministériel de sécurité routière de janvier 2018, l’exécutif souhaite faire preuve d’une plus grande sévérité à l’encontre des automobilistes qui téléphonent en conduisant.

L’objectif ? Mieux faire respecter l’interdiction d’utiliser un portable « tenu en main » (y compris via un kit mains-libres avec oreillettes). Les contrevenants  s'exposent pour mémoire à une amende forfaitaire de 135 euros et à un retrait de trois points de leur permis de conduire.

En marge de son projet de loi « d’orientation des mobilités », qui sera bientôt débattu au Sénat, le gouvernement rappelle que le fait de téléphoner multiplierait par trois le risque d'accident. S’appuyant sur l'Observatoire national de la sécurité routière (ONISR), l’exécutif souligne que « 1 % des accidents mortels auraient pour cause l'utilisation du téléphone et près de 10 % des accidents corporels de la route seraient liés à l'utilisation du téléphone en conduisant ».

Une suspension pouvant atteindre un an

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 03 janvier 2019 à 10:18


Chargement des commentaires