Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Le Figaro Live débarque sur Molotov, RMC Sport disparait
Streaming

Le Figaro Live débarque sur Molotov, RMC Sport disparait

Chaises musicales
1 min

Plusieurs mois après l'annonce en grande pompe de l'arrivée de RMC Sport, les chaînes d'Altice disparaissent du service de TV réinventée, sans un bruit. De son côté, Le Figaro Live y propose désormais ses contenus.

Est-ce le signe définitif de la fin des discussions avec le groupe Altice ? Depuis quelques jours il n'est plus possible d'accéder aux chaînes RMC Sport depuis Molotov, ni de s'y abonner.

Des utilisateurs s'en sont plaint sur les forums du service, qui leur a répondu qu'« après une période d’expérimentation de plusieurs mois, l’offre de commercialisation du bouquet RMC Sport sur Molotov a pris fin et ces chaînes ne seront donc plus disponibles sur Molotov ». Une décision prise « d’un commun accord ».

Les autres chaînes d'Altice France restent présentes, avec la possibilité d'enregistrer les programmes (bookmarks).

Pour rappel, les deux ex-partenaires étaient en négociations exclusives pour l'intégration de Molotov au groupe Altice, sans que cela n'aboutisse. RMC Sport était arrivé peu après, début février. Un coup dur, chacun devant désormais se trouver de nouveaux alliés, l'un pour ses capacités de diffusion en streaming, l'autre pour assurer son financement à long terme.

Molotov Figaro LiveMolotov Figaro Live

Tout n'est pas noir pour Molotov qui annonce dans la foulée l'intégration des programmes du Figaro Live, portail vidéo du quotidien : Points de vue, Les décrypteurs ou encore Le Buzz TV. Une stratégie qui consiste à compléter le catalogue de chaînes de TV par des vidéos en ligne fournie par des éditeurs tiers, à la manière d'un YouTube « sélectif ». 

Aucun programme n'est proposé en direct, seules des vidéos à la demande, sans bookmark ni abonnement payant. Une intégration qui semble pour le moment se faire à minima, donc.

Publiée le 06 juin 2019 à 14:06


Chargement des commentaires