Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Bientôt des « Maisons France Services » pour aider les citoyens à réaliser leurs démarches en ligne
Loi Crédits : mucahiddin/iStock/ThinkStock

Bientôt des « Maisons France Services » pour aider les citoyens à réaliser leurs démarches en ligne

C'est une maison bleue (blanc rouge)
6 min

Trois cents « Maisons France Services » doivent ouvrir leurs portes au 1er janvier 2020, pour aider notamment les citoyens à réaliser leurs démarches administratives sur Internet (déclarations d’impôts, demandes de carte grise, etc.). Explications.

« Je veux qu'on remette plus de fonctionnaires, sur le terrain, qui apportent des solutions » avait déclaré Emmanuel Macron, le 25 avril dernier, en réponse à la crise des « gilets jaunes ». Le président s’est ainsi engagé à ce que d’ici la fin du quinquennat, une « Maison France Services » soit installée « dans chaque canton ».

L’exécutif ambitionne de « construire un guichet unique, avec des agents polyvalents, capables de répondre aux besoins de nos concitoyens dans leurs démarches administratives », comme l’avait par la suite expliqué le Premier ministre, Édouard Philippe. Concrètement, l’idée est que chaque Français puisse trouver un interlocuteur compétent, tant pour traiter de sa déclaration de revenus que d’une demande d’allocations familiales, en un même lieu.

Alors que les « maisons de service au public » poursuivent d’ores et déjà cet objectif (et ce depuis plusieurs années), le chef du gouvernement avait promis en juin dernier un changement « d’échelle et de logique » : « Nous devons (...) partir des besoins de nos concitoyens. Dépasser les frontières des administrations, oublier que nous sommes l’État, le département, la CPAM ou la CAF. Cela veut dire des choses simples, comme des horaires d’ouverture élargis, des agents polyvalents, capables d’offrir immédiatement des réponses, d’accompagner vers la bonne porte d’entrée. »

Édouard Philippe avait au passage annoncé que trois cents Maisons France Service seraient « pleinement opérationnelles » dès le 1er janvier 2020. Au travers d’une circulaire transmise début juillet aux préfets, le Premier ministre a invité les services de l’État à mettre en œuvre au plus vite cette réforme. Tout en en détaillant le contenu.

Au moins deux agents par maison, avec obligation de réponse par mail et au téléphone

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 06 août 2019 à 17:05


Chargement des commentaires