Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Désactiver la version mobile
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Derrière la valse des promotions sur le fixe et mobile, une hausse globale des tarifs
FAI Crédits : bumbumbo/iStock

Derrière la valse des promotions sur le fixe et mobile, une hausse globale des tarifs

Cette fois, l'infidélité paye largement
6 min

Malgré les promesses de certains, la multiplication des promotions continue chez les opérateurs et FAI. Et bien qu'elle ne devrait pas s'arrêter de sitôt, on assiste au fil des mois a une augmentation sensible des tarifs, par petites touches successives. C'est encore le cas aujourd'hui avec des changements chez Bouygues Telecom et Free Mobile. 

Depuis plusieurs mois, opérateurs et fournisseurs d'accès tentent de remonter doucement leurs prix, ajoutant de nouvelles offres et services à leur catalogue, et ainsi gonfler leurs revenus.

Parfois cela concerne les anciens clients, avec les fameux « enrichissements » d'abonnement servant à justifier une augmentation au détour d'un email ou d'un courrier, parfois envoyé en période creuse (vacances, week-ends, etc.). Pour les nouveaux, cela prend la forme de modifications plus ou moins discrètes des réductions proposées la première année.

Bouygues Telecom joue au yo-yo, Free Mobile fait de la « magie »

Dernier exemple en date : Bouygues Telecom qui a rehaussé de 2 euros le tarif de Bbox Must et Ultym en  fibre optique. Ils passent respectivement à 19,99 et 24,99 euros par mois la première année (34,99 et 41,99 euros par mois ensuite) et sont désormais parfaitement alignés avec les offres xDSL. Ces derniers restent par contre deux euros moins chers par mois (32,99 et 39,99 euros respectivement) après 12 mois. Nous avons questionné le FAI sur le sujet.

Il nous explique que les « prix promotionnels de la première année peuvent varier à la hausse comme à la baisse, ADSL, fibre indépendamment ». Dans tous les cas, « il n’y a pas de volonté d’alignement » entre la fibre et le xDSL affirme-t-il.

Comme il nous le rappelle, à juste titre, « de mars à juin les prix promotionnels de la première année pour Must et Ultym étaient de 19,99 et 24,99 euros puis de 17,99 et 22,99 euros de juin à octobre »... avant donc de revenir à 19,99 et 24,99 euros par mois. Les modifications sont donc courantes, à la hausse ou à la baisse, fonction du contexte commercial.

Chez Free Mobile aussi des changements ont récemment eu lieu. Alors que la « série Free » était encore récemment à 8,99 euros par mois avec 50 Go de data, elle est passée à 9,99 euros début octobre, avec 60 Go de 4G au lieu de 50 Go. Fin octobre, nouveau changement : le tarif de 9,99 euros par mois reste, mais la quantité de data n'est plus que de 50 Go. 

Bref, un mois plus tard le forfait est revenu à son niveau de début octobre, avec une hausse de 1 euro. Les autres opérateurs sont également concernés, mais les changements sont trop nombreux pour les signaler tous.

Les promotions désormais à partir de 10 euros sur le mobile

De manière générale, ils ont tous mis fin à leurs tarifs aux alentours de 5 euros par mois et il faut maintenant compter 10 euros par mois minimum sur le mobile pour avoir quelques dizaines de Go au gré des promotions des uns et des autres.

Bouygues Telecom et Sosh poussent même le bouchon un peu plus loin. Chez ce dernier, la promotion sur le forfait 20 Go est passée de 9,99 à 11,99 euros ce mois-ci, tandis que l'abonnement B&You 40 Go qui était à sous la barre des 10 euros est aussi à 11,99 euros par mois, mais avec 50 Go de data. Deux euros de plus pour 10 Go, mais surtout un prix d'appel qui augmente de 20 % pour les nouveaux clients, de quoi améliorer l'ARPU.

Derrière la générosité des opérateurs sur les quantités de data se cache donc une volonté d'augmenter les prix. Alors que 40 ou 60 Go seront largement suffisants (et même trop) pour une grande majorité des utilisateurs, ils n'ont pas le choix : il faut désormais payer au moins 11,99 euros, ou bien aller voir ailleurs.

Nous sommes très loin des offres passées comme les forfaits B&You 20 Go à moins de 5 euros par mois, sans limite de durée, et on ne parle même pas de l'offre Free Mobile à 0,99 euro.

Bouygues Telecom tente d'ailleurs régulièrement de pousser ses clients à « enrichir » leur abonnement avec des Go supplémentaires par exemple. Une option ajoutée automatiquement, avec une hausse à la clé. Une stratégie largement pratiquée par SFR à une époque. Les clients sont évidemment prévenus en amont et ont la possibilité de refuser les changements ou de partir, leur abonnement étant sans engagement. Mais combien oublieront ou laisseront faire par flemme ? L'opérateur chercher ainsi à augmenter progressivement son ARPU (revenu par abonné).

Pourtant, RED by SFR et Bouygues Telecom (B&You) mettent parfois en avant le fait que leurs offres n'ont pas de limite de durée, contrairement à Free et Sosh où les promotions sont valables la première année. Ils oublient alors de préciser qu'ils peuvent toujours modifier votre contrat à tout moment s'ils le souhaitent.

Contre 15 euros en moyenne sur le fixe

Sur le fixe, l'abonnement RED by SFR n'a pas changé de prix (22 euros en fibre et câble, 15 euros en xDSL), mais alors que l'option Débit Plus pour la fibre et le câble (jusqu'à 1 Gb/s et 400 Mb/s au lieu de 200/50 Mb/s seulement) était incluse, tout comme les appels vers les mobiles, la première a disparu et elle est désormais facturée 5 euros par mois. La seconde a pendant un temps été remplacée par 10 Go sur le cloud de SFR... avant de revenir. 

De manière générale, le tarif de base de l'accès internet fixe est désormais de 10/15 euros par mois ; là aussi fini les Freebox et autre Bbox à moins de 5 euros. La Freebox Crystal (sans télévision ni VDSL) est pour l'instant la seule à 10 euros, tandis que le cœur de la gamme commence désormais à 15 euros par mois avec les Bbox FitRed Box (xDSL), SFR Box et autre Freebox Mini 4K. Sosh se démarque en étant à 19,99 euros par mois.

Pensez à faire jouer la concurrence et vérifier votre facture

Attention, il s'agit évidemment de tarifs valables uniquement la première année dans la grande majorité des cas, l'augmentation est ensuite sévère puisque le prix peut être multiplié par deux ou trois suivant les cas. 

Si ce n'est pas encore fait, pensez bien à vérifier combien vous coûte votre abonnement sur le fixe et le mobile. Vous pourriez bien faire de substantielles économies en changeant de crémerie, et en répétant cette opération tous les ans au minimum. Les procédures sont désormais largement simplifiées avec la portabilité, sur le fixe et le mobile.

Vous donnez votre ancien numéro et RIO à votre nouvel opérateur/FAI, qui s'occupe de porter le numéro de téléphone et de résilier votre ancien abonnement. Simple, rapide, efficace et surtout vecteur d'économies. Vous pouvez également consulter nos comparateurs  d'offres fixes et mobiles :

Publiée le 31 octobre 2019 à 12:32


Chargement des commentaires