Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Darty Max : les petites lignes de l'abonnement garantissant tout le gros électroménager
eCommerce

Darty Max : les petites lignes de l'abonnement garantissant tout le gros électroménager

Réparer plutôt que jeter
6 min

Darty Max est « un service inédit d’abonnement à la réparation pour allonger significativement la durée de vie des produits gros électroménager ». Derrière la promesse se cachent des conditions générales assez restrictives lorsque le produit n'a pas été acheté chez Darty.

Le mois dernier, le revendeur a lancé un nouveau service baptisé Darty Max : « Un abonnement qui garantit une longue vie à vos appareils gros électroménager, achetés chez Darty... ou ailleurs ». Il est proposé à 9,99 euros par mois, quel que soit le nombre d'équipements dans votre domicile. Les nouveaux appareils achetés après la souscription du contrat sont automatiquement pris en charge par le contrat. 

S'il n'est pas réparable, une carte cadeau du montant de son prix d'achat pourra être proposée. Comme toujours avec ce genre d'offre, le diable se cache dans les détails, avec une différence importante si un produit a été acheté chez Darty (hors place de marché) ou non. Dans tous les cas, l’abonnement Darty Max « n’a pas pour effet de se substituer à la garantie légale des vices cachés [...] ou à la garantie légale de conformité [...] auxquelles le vendeur (Darty ou un tiers) reste tenu pour les produits concernés ». 

Tout d'abord, il faut définir les appareils gros électroménager pris en charge par Max. Darty en propose une liste précise et mise en avant sur son site : « Lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, four, table de cuisson, cuisinière, hotte, réfrigérateur, congélateur, cave à vin* sont éligibles à cet abonnement ». Vous l'aurez certainement remarquée, la petite étoile renvoie aux conditions en bas de page, qui apportent des nuances importantes. 

Les produits exclus, ceux achetés dans d'autres boutiques

Il est cette fois-ci précisé une liste d'exceptions : « minifour/four posable, micro-ondes, machine à café encastrable, climatiseur [et] accessoire ». De plus, il faut que le prix d’achat initial soit « strictement supérieur à 150 euros TTC (remises déduites) ». Ces conditions s'appliquent aux produits vendus par Darty.

Dans le cas contraire, une clause supplémentaire apparaît : « un produit acheté auprès d’autres vendeurs que Darty est éligible pourvu que la marque et la famille du produit soient commercialisées par Darty (hors Marketplace) ». Mais cette phrase entretient un flou sur la date : le produit doit-il avoir été commercialisé par Darty quand il a été acheté ? Quand il tombe en panne ? Lors de la souscription du contrat ? Mystère.

Darty Max

Réparable ou pas, vous le saurez au moment de la panne

Problème, vous ne serez informé de son statut que lorsqu'il tombera en panne : « Son éligibilité sera vérifiée à l’occasion de la première intervention à domicile le concernant. Si le produit est réparé, l’enregistrement sera facturé 59 euros ». Dans ce cas, « il vous sera demandé de présenter au technicien la facture d’achat ».

La « période de réparabilité », c'est-à-dire celle durant « laquelle les coûts de la main-d’œuvre et des pièces détachées sont pris en charge en cas de panne matérielle », n'est pas la même suivant la provenance des produits. Elle est égale à « la durée de disponibilité des pièces détachées si elle est indiquée sur la facture d’achat Darty pour les produits achetés chez Darty », avec un maximum de 15 ans. Dans les autres cas, elle est de « sept ans à compter de la date d’achat ».

La « zone de confiance Darty », respecter les conditions d'usages

Darty Max ne fonctionne par contre pas lorsque la cause est externe au produit, par exemple suite à un accident, un choc, de la foudre, etc. De plus, il faut évidemment respecter les conditions d'usages du produit. Si l'installation ou le branchement ne sont pas conformes aux spécifications ou prescriptions du constructeur, si l'utilisation est nuisible à la bonne conservation du produit ou si des accessoires consommables inadaptés sont utilisées, Max ne fonctionne pas. 

Le contrat Darty Max ne couvre que les pannes matérielles pour un particulier, pas les usages professionnels, commerciaux ou collectifs. De plus, l'habitation doit se trouver en France métropolitaine et « dans la Zone de Confiance Darty ». Une liste des communes éligibles en octobre 2019 est disponible par ici.

Un bon d'achat uniquement en cas d'achat chez Darty

Si le technicien ne peut réparer le produit acheté chez Darty dans la période de disponibilité des pièces détachées, un remboursement en carte cadeau (valable 12 mois) au prix d'achat de l'appareil est proposé, sans franchise ni décote.

S'il a été acheté ailleurs et qu'il a moins de sept ans, mais qu'il n'est pas réparable, Darty Max ne peut rien pour vous et il ne vous reste plus qu'à en acheter un autre (ou vous en passer). 

Engagement d'un an, période de carence d'un mois

N'espérez pas vous abonner directement en ligne : « la souscription à Darty Max se fait uniquement en magasin auprès d’un conseiller Darty ». Il vous en coûtera 9,99 euros par mois, avec un engagement de 12 mois et une période de carence de 30 jours après la souscription au service. Dans ses conditions, la boutique précise que « le prix est ensuite susceptible d’évoluer », mais vous en serez évidemment informé en amont, avec la possibilité de résilier le cas échéant. 

La réparation n'est pas la seule option comprise dans l'abonnement. Vous avez également droit à une assistance téléphonique prioritaire 24/7 pour « tous conseils d'usage, l'entretien ou en cas de dysfonctionnement ». Les réparations effectuées dans la cadre du contrat sont garanties pendant six mois.

Le revendeur se réserve le droit de résilier l'abonnement en cas de manquement (à charge à vous de payer les mensualités restantes). Mais, comme le note l'UFC-Que Choisir, « la clause qui l’y autorise, décrite dans les conditions générales de Darty Max, serait toutefois difficile à appliquer. Pour être parfaitement légale, elle devrait accorder rigoureusement le même droit au consommateur (celui de résilier pour manquement aux conditions générales), ce qui n’est pas le cas ».

De plus, le contrat ne fait pas mention de la possibilité de résilier son abonnement en cas de motif légitime, comme une mutation, un décès, un licenciement, etc. Dommage. 

Darty Max

Faut-il craquer ? 

Derrière la promesse d'un abonnement garantissant « une longue vie à vos appareils gros électroménager, achetés chez Darty... ou ailleurs » se cache donc une différence importante de traitement entre ceux achetés chez Darty et les autres (clause d'éligilité, 59 euros à payer lors de la première réparation, 7 ans de garantie maximum). 

Si vos achats proviennent de chez Darty, l'offre peut être intéressante et se substituer par exemple à l'extension de garantie à 5 ans proposée avec certains gros électroménager. Inutile de la prendre lors d'un achat, optez pour Darty Max à 9,99 euros par mois (soit près de 120 euros par an) qui couvrira l'ensemble de votre gros électroménager.

Bref, à chacun de faire ses comptes. Dans tous les cas, cette offre s'inscrit dans une démarche « d’allongement de la durée de vie des produits » afin de « réduire collectivement l’impact environnemental des biens », de « muter vers un modèle économique plus circulaire » et d'« accompagner les nouveaux comportements des clients ». L'ensemble prend place dans le « Nouveau Contrat de Confiance au service de la durabilité des produits ».

Au cours des dernières années, le groupe Fnac Darty a ainsi racheté WeFix (spécialisée dans la réparation de smartphones), a lancé un indice de réparabilité LaboFnac pour les ordinateurs portables et l'a étendu aux smartphones en juin dernier.

Publiée le 26 novembre 2019 à 12:27


Chargement des commentaires