Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Reconnaissance faciale, Safe cities, cookies... Interview de Marie-Laure Denis (CNIL)
Loi Crédits : Marc Rees

Reconnaissance faciale, Safe cities, cookies... Interview de Marie-Laure Denis (CNIL)

RGPD, un an et demi après
11 min

À l’occasion du Forum International de la Cybersécurité (FIC) de Lille, Marie-Laure Denis, présidente de la CNIL, revient sur plusieurs sujets d’actualité dans les colonnes de Next INpact : bilan du RGPD, reconnaissance faciale ou encore question des cookies.

Après un an et demi d’entrée en application, quel bilan tirez-vous du RGPD ?

Tout d’abord, une sensibilisation plus forte du grand public et des professionnels. Elle se traduit très concrètement, par exemple par une augmentation des appels et des demandes de conseils auprès de la commission. Quelque 150 000 appels téléphoniques ont été reçus l’an passé, sans compter ces 14 000 plaintes réceptionnées soit +27 % par rapport à 2018.

Nous constatons aussi que certains instruments du règlement commencent à être rondement mis en œuvre. Plus de 20 000 délégués à la protection des données personnelles ont été nommés dans 65 000 organismes.

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 30 janvier 2020 à 16:47


Chargement des commentaires