Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
kDrive d'Infomaniak : 2 To de stockage en ligne dès 5,54 € par mois, avec OnlyOffice et WebDAV
Stockage

kDrive d'Infomaniak : 2 To de stockage en ligne dès 5,54 € par mois, avec OnlyOffice et WebDAV

Et WebDAV !
14 min

L'hébergeur suisse Infomaniak se démarque par ses offres différentes de ce que l'on trouve ailleurs. Après avoir proposé des serveurs Synology en location, il a misé sur plusieurs outils maison pour attirer les utilisateurs ne voulant plus dépendre des grandes plateformes. Comme son kDrive au tarif attractif.

Infomaniak l'a bien compris : dans le monde de l'hébergement en ligne il faut savoir se démarquer et ne pas miser que sur les petits prix ou même sa « nationalité ». Le Suisse a donc depuis longtemps intégré le besoin de miser sur des services et ce qui fait en général défaut à ses concurrents : une interface client claire et pratique.

Lorsque nous faisions le point sur ses projets en 2017, c'était d'ailleurs l'un des grands travaux. Depuis, d'autres ont monopolisé les équipes de l'entreprise comme la mise en place de ses outils collaboratifs pour PME WorkSpace, ou des services de stockage plus spécialisés tels que SwissBackup et SwissTransfer.

Le principe est toujours le même : s'inspirer de ce qui fait le succès d'une offre ailleurs et le proposer sur l'infrastructure Infomaniak. Une tendance au mimétisme qui vise surtout à répondre à des besoins précis, avec la capacité à proposer des services plus innovants dans d'autres cas, comme lorsqu'il a été décidé de mettre en location des serveurs Synology.

kDrive se veut une sorte d'hybride entre ces deux approches : s'inspirant des solutions très intégrées et clé en main des grandes plateformes, sans se contenter de proposer l'installation d'un NextCloud ou ce que vient d'annoncer Gandi avec Cozy Cloud par exemple. L'offre est ainsi le fruit d'un partenariat avec OnlyOffice (nous y reviendrons).

Il s'agit donc d'un service de synchronisation de données, se positionnant face à Dropbox, Google One, OneDrive et autres. La société met en avant le fait que son service soit « développé et hébergé exclusivement en Suisse », et qu’il ne dépend donc pas des lois américaines comme le Cloud Act. Un argument important pour certains.

Mais le souci des solutions « maison », est souvent qu'elles sont incomplètes et pas toujours très suivies dans le temps. Nous avons donc attendu de voir l'évolution de kDrive et de savoir ce qu'il prépare pour l'avenir avant de nous prononcer.

Des tarifs bien placés et dégressifs, un essai gratuit sans carte bancaire

Cet article est réservé à nos membres abonnés.

Publiée le 11 juin 2020 à 14:14


Chargement des commentaires